Publié le 28 Janvier 2011

La vie aprés l'expo...
Une manifestation de l'importance du Salon International des Santonniers, nécessite un travail permanent. Une fois le démontage terminé dans les salles du cloître et les emballages bien contrtolés pour leur sécurité et leur étiquetage commence une toute autre activité.

 
Les retours
Si certains exposants viennent chercher leurs oeuvres d'autres ne peuvent pas le faire et nous faisons donc des circuits de retour avec au préalable des rendez vous pour ne pas trouver porte close. D'autant que cela donne l'occasion de rencontres amicales et fructueuses, et nous permet de recueillir les opinions de nos partenaires exposants. Informations précieuses et importantes pour nous qui sommes au service des artisans créateurs et qui devons donc être à leur écoute.
C'est une opération qui prend plusieurs jours et si c'est parfois contraignant, toutes ces rencontres enrichissantes artistiquement et humainement  sont un vrai bonheur de partage.

 
Long courrier...
Mercredi 26 janvier retour de Morlaix ; Guy et Yvan était partis le mercredi précédent pour aller démonter une partie de l'exposition sur les crèches provençales en bretagne. Le déchargement a pris plus de 3 heures à quatre : Christian Yvan Guy et Philippe.
Nous attendons maintenant un autre camion conduit par  notre ami et complice Gilbert Jullien, organisateur de l'exposition, qui apportera le reste de l'expo. Rappelons que celle ci était dans une salle de 1200 M2 dans les anciennes manufactures de tabac de Morlaix.
C'était la première fois qu'une exposition de crèches avait lieu dans cette ville et c'est un  succès : 10500 visiteurs et un livre d'or garni de louanges et et d'étonnements.
 
A peine déchargé le camion repart vendredi 27 avec Jocelyne Georges et Christian en Saone et Loire, à Melay pour un premier voyage avec entre autres notre grande crèche napolitaine. Il faudra y retourner pour aller chercher les crèches provençales (une vingtaine) et du matériel. Nous aurons l'occasion d'en reparler.

 
Visites
Nous avons reçu le week end (on peut dire aussi dimenchado et c'est plus joli) du 22 au 24 janvier M. Charles Tondeur et son épouse qui organisent une expo (450 crèches) à la frontière belge. Ils voulaient voir dans quelles conditions nous pourrions collaborer. Henri, Arlette et Philippe se sont occupés d'eux pendant leur séjour.
 
Nous attendons maintenant notre ami portugais , brillant artiste, Manuel Delfim avec lequel nous avons collaboré pour une trés grande exposition dans son pays il y a trois ans et qui  a de nouveaux grands projets.

 
Santé,
Robert Canut auquel nous rendions hommage n'a pas pu assister à la cloture du Salon. Hospitalisé à la Timone pour une opération importante (réussie) il est maintenant de retour chez lui à Tulette dans la Drome et déja dans son atelier qui est sans doute le meilleur remède qu'on puisse lui prescrire. Osco Robert !

 
Réunion
Pas de temps à perdre pour la prochaine expo dont nous avons déja parlé depuis longtemps et au cours des deux dernières réunions de bureau fin décembre et début janvier.
Lundi 31 janvier c'est avec le Conseil d'Administration que l'on en parle. Au programme aussi l'organistion du travail et la restructuration de l'entrepot.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Les santons de Provence à Morlaix
 

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Vie de l'association

Repost0

Publié le 15 Janvier 2011

 

Jour de fête à St Trophime et réception à la mairie pour la clôture du 53ème salon.

 

 

Dernier jour de visite du salon en ce dimanche 16 janvier dernier avant fermeture de la 53ème édition du Salon International des Santonniers d'Arles. Jour de fête pour cette clôture. A 11 heures les santonniers entourés des arlésiens et arlésiennes en costume, des amis du salon et des fidèles de la paroisse ont  assisté comme chaque année à la messe célébrée en leur honneur à St Trophime en présence bien sûr de l'archiprêtre Stéphane Cabanac - qui a célébré l'office, des autorités, de la reine d'Arles, des groupes, des chanteurs et choristes ( le groupe artistique d'Eyguières, la chorale Clair matin, l'Arlatenco, le velout d'Arles et Reneissenço ). 

A midi M. le maire a reçu les santonniers, leurs amis, les personalités dans le salon d'honneur de la mairie. Le président Philippe Brochier en remerciant tous les participants et toutes les personnes qui se dévouent pour la bonne marche du salon, a présenté un premier bilan attestant que la manifestation attire toujours autant de visiteurs qu'ils soient d'Arles ou de passage. Les commentaires recueillis sont autant de témoignages encourageants sur la vitalité et l'impact de l'exposition.

Si les artistes russes n'étaient pas là en raison d el'éloignement, les santonniers provençaux présents ont montré ainsi leur attachement à cette manifestation qui est la seule à présenter à la fois des amateurs, des créchistes, des professionnels provençaux ou étrangers, qu'ils soient d'hier ou d'aujourd'hui. En effet, l'ensemble des acteurs du monde de la créche qui puise son inspiration artistique dans les scènes de la nativité de Noël trouve sa place, chacun à son titre et selon son niveau d'implication, dans les salles romanes du cloître St Trophime. Le salon d'Arles offre un panorama complet qui va de la crèche la plus simple à la plus élaborée, de l'humble créateur méconnu du public au créateur mondialement réputé.

Ainsi M. Schiavetti, maire d'Arles, a pu féliciter et remettre des récompenses aux invités d'honneur, Lise Berger et  Robert Canut tous deux meilleurs ouvriers de France, tandis que Philippe Brochier mettait à l'honneur le travail remarquable des autres participants et formulait des voeux de prompt rétablissement à l'adresse de Robert Canut absent en raison de son état de santé.

Avant le verre de l'amitié, une émouvante Coupo Santo chantée par des choristes a clôturé officiellement la cérémonie. L'après-midi c'est après un concert de musique russe dans le salon d'honneur de la mairie que le 53ème salon a fermé ses portes.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

La reine d'arles à la sortie de St Trophime.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

la crèche de St Trophime où l'on peut surtout admirer une belle collection de santons anciens

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

l'adoration des rois, tapisserie de St Trophime

 

Fichier hébergé par Archive-Host.coml'adoration des rois, sarcophage dans une chapelle de St Trophime

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

sur la place...

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

à la mairie, Philippe Brochier remercie les participants.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

M. Schiavetti, maire honores ses invités d'un discours de bienvenue

Fichier hébergé par Archive-Host.com

et remet un cadeau à Lise Berger invitée d'honneur du salon

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Henri Vézolles représente Robert Canut absent en raison de santé et reçoit des cadeaux pour les lui remettre.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Lise Berger remercie à son tour.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Emotion pour finir avec la traditionnelle Coupo santo.


Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Information exposition

Repost0

Publié le 7 Janvier 2011

 

 

 

René Pesante est décédé dans la nuit de mardi 5 janvier, à quelques jours de la fête des rois.

Il aura attendu que passe Noël pour s'endormir paisiblement en pleine coeur du temps calendal. L'émotion est forte au sein de la profession, particulièrement en pays d'Aubagne bien sûr et à Pont de l'étoile en particulier où il a sa maison et son atelier.

Ayant côtoyé dès son jeune âge le monde des crèches et des santons, il était celui qui connaissait le mieux le monde des santonniers tant de son époque que des générations précédentes. Par son immense talent et le rayonnement de sa personnalité il demeure pour beaucoup un maître exemplaire.

 

Le président, le conseil d'administration, l'ensemble de l'équipe et des amis du Salon International des Santonniers font part de toute leur tristesse et présentent leurs condoléances  à ses proches et  à sa famille.

 

Les obsèques seront célébrées samedi 9 janvier à 10 heures dans l'église de Roquevaire. 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

René Pesante chez lui en 2010.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Repost0

Publié le 5 Janvier 2011

 

Conférences
jeudi 6 salon honneur de la mairie
et mardi 11  janvier
salle Jean Pons dedieu

 

Le salon des santonniers est toujours ouvert au public jusqu'au dimanche 16 janvier.

Conférences :
JEUDI 6 JANVIER 18 H salle d'honneur de la mairie d'Arles :
Musiques Russes (Noëls et autres) par Elena Delgouchine avec piano clavier notamment.
 
MARDI 11 JANVIER 18 H salle Jean Pons Dedieu rue du 4 septembre conférence sur les NOELS RUSSES  par Claire Elise Hubert.


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Le Salon International des Santonniers   a lieu au cloître Saint Trophime d’Arles. 

Il est ouvert tous les jours  de 10 h à 18 h du 20 novembre 2010 au 16 janvier 2011

Entrée : 3,50€ - réduit 2,60€ - gratuit moins de 18 ans

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Information exposition

Repost0

Publié le 5 Janvier 2011

 

 

Les santonniers provençaux font revivre ces métiers disparus

 

Le Salon d'Arles a une vocation internationale,  mais offre aussi une belle vitrine aux santonniers provençaux. Si Lise Berger et Robert Canut sont particulièrement à l'honneur cette année, les autres santonniers provençaux le sont aussi. Ils ont été invités à présenter plus particulièrement des santons représentant les métiers d'autrefois, notamment le rémouleur, le forgeron, le sabotier.  

 

Certains d'entre eux ont créé à cette occasion des pièces uniques, témoignant par là leur intérêt pour le Salon en offrant aux visiteurs le privilège de la découverte. Ils méritent bien un regard plus attentif et des remeriements particuliers pour leur participation active.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Henri Cavasse, santonnier à Aix a créé spécialement pour le salon cette scène de forge, une pièce unique.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Suzanne Cavasse, son épouse, a réalisée ce forgeron en santon habillé, déjà créé et commercialisé depuis quelques années.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Agnès Fery travaille également à l'atelier des Cavasse et dévoile tout son talent à travers cette pièce unique.


 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Autres pièces uniques élaborées pour ce salon par Henri Vézolles santonnier à Arles, spécialiste de la décoration naturelle par l'utilisation  de terres aux couleurs différentes. A droite le forgeron, derrière le sabotier, à gauche le rémouleur. Chaque métier est mis en scène, présenté en mouvement, ce qui lui donne davantage de présence. 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Le sabotier et son aimable et jeune paysanne d'Henri Vézolles.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Le rémouleur d'Alice Bertozzi santonnière à Cagnes sur Mer et M.O.F.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Le forgeron d'Alice Bertozzi santonnière à Cagnes sur Mer et M.O.F.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Le sabotier d'Alice Bertozzi santonnière à Cagnes sur Mer M.O.F.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Gayraud d'Agnel santonnier à Maillane a créé une crèche autour de la vie d'une forge, en pleine harmonie avec les thèmes du salon.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Le maréchal ferrant créé pour le salon par Gayraud d'Agnel santonnier à Maillane.

Voilà encore une bonne raison d'aller visiter le salon ouvert tous les jours jusqu'au 16 janvier 2011 inclus. 

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Information exposition

Repost0

Publié le 4 Janvier 2011

 

Les créchistes et santonniers amateurs

 

Par tradition, c’est la salle des tapisseries qui leur est dédié ; on aime à dire que c’est un peu la salle d’art et d’essai ! Et cela n’a rien de péjoratif. C’est le lieu où s’exprime très librement l’inventivité, l’imagination et l’art des passionnés.

 

Au fond l’arlésien Jean Luc Viotti, a exprimé son attachement pour Beauduc, lieu mythique des vacances pour les arlésiens, ou beaucoup avait leur cabanon, détruit depuis peu sur ordre de la préfecture et au nom ? de la sauvegarde de l’environnement, qui de fait n’a jamais été menacé par de paisibles vacanciers…. Ainsi cette crèche paysage est un credo pour presque tous les arlésiens et quelques gardois attachés à cet espace deliberté.


 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Jean Luc Viotti

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Jean Luc Viotti

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Jean Luc Viotti

 

A partir de là sur la gauche le marseillais Pierre Vancheri nous livre une vision classique et une construction très harmonieuse e pierre et bois.

Jean Pierre Flandin est venu de Bouillargues réaliser une œuvre de type familial qui est un exemple de style, comme celles, dans ce genre, du salonais Henri Angiolini

et de l’arlésien Guy Perraut

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Pierre Vancheri

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Guy Perraut

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Guy Perraut

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Jean Pierre Flandin

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Henri Angiolini


 

Toujours sur la gauche de cette salle Yvonne Vancayseele a préparé une série de santons habillés,et à coté France Urso d’Auriol a mis en scène une toute petite partie de son immense collection de santons habillés ; Jouglas, Jourdan, Chave, Orsini….

 

L’association des Amis de la crèche de Nice présente plusieurs facettes de cet art populaire, en fer, dans un arrosoir…. L’originalité et le talent sont au rendez vous de cette sélection de la présidente Michèle Bienvenutti.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

L’association des Amis de la crèche


 

Lucie Caton de Salin de Giraud nous charme avec maisons et décors entièrement réalisés au point de croix !

Plus loin dans l’angle Elisabeth Barbizza et sa famille sont venus en voisin de Tarascon créer et recréer leur crèche familiale.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Elisabeth Barbizza

 

En remontant l’allée centrale la première vitrine accueille les œuvres en  argile de Joël Roussin de Vitrolles. Des groupes et sujets inspirés de tableaux de maîtres ou de personnages emblématiques comme Esmeralda sans oublier le thème de l’année sur les vieux métiers, le tout remarquablement bien maitrisé.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Joël Roussin

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Joël Roussin

 

L’Héraultais Guy Cambon est aussi discret que grand son talent. Santons, décors mise en scène, il a tout fait et c’est superbe.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Guy Cambon

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Guy Cambon

 


Dan Roller habite en Côte d’Or, cest un type curieux et talentueux qui n’hésite pas à transgresser les genres. Vous serez étonnés et sans doute ravis par sa création dans laquelle il réinvente Mistral et la crèche.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Dan Roller


 

En repartant sur la droite dans la niche d’une fenêtre, l’ancien gardien de but du club d’Arles, ancien boucher charcutier traiteur cuiseur de toros à la broche profite de sa retrait pour montrer d’autres talents . sa crèche en bois flotté est une merveille.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 


 

On la connaissait sous le nom de Rios, aprés plusieurs années d’absence la Sétoise Josette s’appelle maintenant Richard et c’est en pate en sel qu’elle a construit une crèche sympathique.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Josette Richard

 

Lucette Vieu de Venelles aime les couleurs et le crochet et les compositions originales, sa composition vous apportera aussi une belle surprise.

 

Béatrice Elicki habite à La Motte en Champsaur, dans les Hautes Alpes, au pied de la montagne, tout au bout de cette vallée exceptionnelle. Avec son mari elle s’occupe d’un troupeau de plus de 600 brebis et travaille le bois dans un petit atelier qu’elle s’est aménagée à coté de la bergerie. Encore des surprises et de l’originalité dans la composition comme dans les sujets

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Béatrice Elicki

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Bonne Visite

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Vie de l'association

Repost0

Publié le 3 Janvier 2011

 

Visite chez les professionnels (suite)

 

Ils sont trois dans un autre espace : Arterra avec une création en terre brute, Serge Vincent avec une grande dame, et Florence Guigues, l’Arlatenco, qui cultive avec art l’esprit naïf de ses créations.


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Serge Vincent


Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Arlatenco

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

La dernière vitrine de cette allée accueille l’atelier du santonnier Jean Bouchet, le santonnier de Châteaurenard, et deux pièces colorées et baroques de la marseillaise Daniele Adry.

Au fond de la salle dans une vitrine haute Gilbert Orsini présente ses grands santons habillés.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Jean Bouchet

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Daniele Adry

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Gilbert Orsini

 

 

En remontant l’allée centrale Monique Silviani de Septèmes les Vallons installée au Québec propose désormais des scènes de nativité à la mode de nos cousins de là bas, c’est gai et original ; succès assuré.

Thierry Pascaud est un passionné d’animaux, certains se souviennent peut être de ces arches de Noë, il nous offre cette fois ci une scène campagnarde avec moutons berger et vieux métier.

Grande vitrine pour Rose Gelato dont les filles assurent la continuité avec talent, Florence Begni spécialisé dans les décors qui nous invite à découvrir un village tout en hauteur…. Et Escoffier, avec ses créations : Torero, 3 arlésiennes sur le bans, et des plus classiques.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Monique Silviani

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Thierry Pascaud

 

Fichier hébergé par Archive-Host.comRose Gelato

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Florence Begni

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Escoffier

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Information exposition

Repost0