Publié le 25 Décembre 2018

Crèche à Notre Dame de Paris - Noël 2018

Pour la 4ème année consécutive notre association du Salon d'Arles a été chargée de réaliser la crèche de Notre Dame de Paris. Nous avons proposé de présenter les santons de Lise Berger acquis depuis plusieurs années et afin de donner à cette crèche tout son caractère traditionnel et provençal, de demander à Lise de la compléter par les personnages importants que sont  : le ravi, l'aveugle et son fils, le rémouleur, Pistaché, des santons à genoux priant devant Jésus, le berger endormi et celui éveillé par l'ange.

Dès le mois de juin à partir d'un scénario conçu pour raconter l'histoire de la nativité inspirée des pastorales et de la symbolique  spirituelle qu'elles inspiraient, l'équipe s'est mise au travail.

Gérard et Arlette ont entrepris de construire des éléments de décor : l'église de La Major d'Arles, une auberge, un pont et des maisons. En septembre l'installation d'une maquette grandeur nature a permis de faire le plan de l'ensemble et de réaliser le paysage en éléments naturels, liège, mousse, lichens, végétaux...

Puis il a fallu démonter et emballer dans des cartons et grandes caisses l'ensemble de la crèche avec tous ses éléments. Charger le camion, le peser, y adjoindre un second véhicule pour compléter la cargaison et par un lundi matin de fin novembre nous voilà aux aurores en route pour Paris après avoir encore embarqué en quantité petits pins, romarin, thym, filaire, cade, chênes blancs de nos garrigues collectés auprès de propriétaires amis. Après un grand détour pour éviter les gilets jaunes de Lyon bloquant l'autoroute, nous voilà déballant nos colis à Notre Dame, dans le déambulatoire Nord, au pied des magnifiques scènes de la Nativité du Christ  sculptées sur la clôture du chœur.

Après une semaine de travail assidu au rythme des cérémonies qui se succèdent dans la cathédrale et malgré la présence d'un défilé constant de visiteurs (30 à 35000 par jour) le chantier progresse et peu à peu la crèche prend forme, et enfin, le résultat est là. Le Recteur de la cathédrale, les prêtres qui assurent les offices et le personnel de direction de l'édifice nous font part de leur satisfaction. A ce moment-là notre émotion est visible tout comme celle des visiteurs qui la découvrent, font des photos, et même des selfies avec nous.

Nous devions repartir le samedi, mais manifestation des gilets jaunes oblige, nous reviendrons à Arles le dimanche, toujours en passant au large de Lyon.

Crèche à Notre Dame de Paris
En septembre dans notre atelier, montage de la maquette grandeur nature.En septembre dans notre atelier, montage de la maquette grandeur nature.
En septembre dans notre atelier, montage de la maquette grandeur nature.En septembre dans notre atelier, montage de la maquette grandeur nature.

En septembre dans notre atelier, montage de la maquette grandeur nature.

peu à peu la crèche prend forme en fonction des contraintes du plan, contournement de deux piliers au centre du plateau et visibilité de la crèche sur les quatre cotés.
peu à peu la crèche prend forme en fonction des contraintes du plan, contournement de deux piliers au centre du plateau et visibilité de la crèche sur les quatre cotés.peu à peu la crèche prend forme en fonction des contraintes du plan, contournement de deux piliers au centre du plateau et visibilité de la crèche sur les quatre cotés.
peu à peu la crèche prend forme en fonction des contraintes du plan, contournement de deux piliers au centre du plateau et visibilité de la crèche sur les quatre cotés.peu à peu la crèche prend forme en fonction des contraintes du plan, contournement de deux piliers au centre du plateau et visibilité de la crèche sur les quatre cotés.peu à peu la crèche prend forme en fonction des contraintes du plan, contournement de deux piliers au centre du plateau et visibilité de la crèche sur les quatre cotés.
peu à peu la crèche prend forme en fonction des contraintes du plan, contournement de deux piliers au centre du plateau et visibilité de la crèche sur les quatre cotés.peu à peu la crèche prend forme en fonction des contraintes du plan, contournement de deux piliers au centre du plateau et visibilité de la crèche sur les quatre cotés.peu à peu la crèche prend forme en fonction des contraintes du plan, contournement de deux piliers au centre du plateau et visibilité de la crèche sur les quatre cotés.

peu à peu la crèche prend forme en fonction des contraintes du plan, contournement de deux piliers au centre du plateau et visibilité de la crèche sur les quatre cotés.

Chargement du camion puis en route vers Paris au petit matin...Chargement du camion puis en route vers Paris au petit matin...

Chargement du camion puis en route vers Paris au petit matin...

Notre Dame de nuit et en journée, la foule qui fait la queue sur le parvis pour entrer.....
Notre Dame de nuit et en journée, la foule qui fait la queue sur le parvis pour entrer.....Notre Dame de nuit et en journée, la foule qui fait la queue sur le parvis pour entrer.....

Notre Dame de nuit et en journée, la foule qui fait la queue sur le parvis pour entrer.....

Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris

La crèche s'inspire des pastorales provençales, ces textes qui racontent les aventures de personnages du petit peuple provençal en route vers l'étable avec ses paysans, ses métiers, ses gens du peuple qui s'affairent, se querellent, boivent un coup de trop parfois mais au fond ont un cœur d'or et vont à la crèche avec leurs présents ou leurs prières même s'ils s'égarent un peu trop en chemin tant ils sont absorbés dans leurs taches quotidiennes, au marché, ou au café pour jouer aux cartes et aux boules sur la place du village, là où est installé le marché, tandis que les bugadiéres finissent leur lessive...

Tout commence, comme dans le texte de l'évangile de saint Luc, avec l'apparition de l'ange aux bergers pour leur annoncer la naissance du sauveur et les inviter à lui rendre visite dans  une étable, faute de place à l’hôtellerie.  C'est donc cette scène que découvre le visiteur en premier avec le pont que traverse Margarido sur son âne avec son panier de provisions destiné à la sainte famille, puis le berger et son troupeau. Le pont est aussi le symbole du passage du monde de la nature au monde sacré, divin, celui de la sainte famille. Le berger endormi n'écoute pas les paroles de l'ange, il symbolise les incroyants qui ont leur place dans la crèche car le message de l'ange s'adresse au de-là des croyants à l'humanité entière.

Puis un eu plus loin, l'église de Notre Dame de La Major d'Arles, réalisée avec grand soin par Gérard, pour témoigner de l'importance et de l'implantation de la chrétienté en Provence, tout comme le culte des Saintes Maries de la Mer, Marie Salomé et Jacobé venues dès le premier siècle christianiser la Provence en compagnie de Sarah leur servante, vénérée par les gitans qui en ont fait leur sainte. Sont évoqués le pèlerinage des gitans portant la barque des Saintes et la Camargue avec la croix symbolisant la foi, l'espérance et la charité.

L'éveil des bergers par l'ange, le berger et son troupeau en route vers l'étable.
L'éveil des bergers par l'ange, le berger et son troupeau en route vers l'étable.L'éveil des bergers par l'ange, le berger et son troupeau en route vers l'étable.
L'éveil des bergers par l'ange, le berger et son troupeau en route vers l'étable.L'éveil des bergers par l'ange, le berger et son troupeau en route vers l'étable.L'éveil des bergers par l'ange, le berger et son troupeau en route vers l'étable.

L'éveil des bergers par l'ange, le berger et son troupeau en route vers l'étable.

L'église de N Dame de La Major d'Arles et la barque des Saintes Maries de la Mer et de Sainte Sarah portées par les gitans.
L'église de N Dame de La Major d'Arles et la barque des Saintes Maries de la Mer et de Sainte Sarah portées par les gitans.L'église de N Dame de La Major d'Arles et la barque des Saintes Maries de la Mer et de Sainte Sarah portées par les gitans.
L'église de N Dame de La Major d'Arles et la barque des Saintes Maries de la Mer et de Sainte Sarah portées par les gitans.L'église de N Dame de La Major d'Arles et la barque des Saintes Maries de la Mer et de Sainte Sarah portées par les gitans.L'église de N Dame de La Major d'Arles et la barque des Saintes Maries de la Mer et de Sainte Sarah portées par les gitans.
L'église de N Dame de La Major d'Arles et la barque des Saintes Maries de la Mer et de Sainte Sarah portées par les gitans.L'église de N Dame de La Major d'Arles et la barque des Saintes Maries de la Mer et de Sainte Sarah portées par les gitans.

L'église de N Dame de La Major d'Arles et la barque des Saintes Maries de la Mer et de Sainte Sarah portées par les gitans.

De l'autre côté de la crèche, trois arlésiennes élégantes semblent insensibles l’hôtellerie est là qui affiche complet. Des bourgeois sont attablés ignorants de l'évènement qui mobilise les bergers et les villageois qu'ils ont alerté ! De même les trois arlésiennes élégantes qui papotent sur un banc semblent ne se soucier guère de ce qui 2018 ans plus tard est célébré partout dans le monde ! Tout comme ces braves gens que l'on voit dans leur vie de tous les jours.

 

Crèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris

Peu à peu les villageois ont pris place autour de la Nativité offrant le meilleur d'eux- même avant de se figer en santons pour l'éternité, vrais petits saints porteurs du meilleur de l'humanité.

Crèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de ParisCrèche à Notre Dame de Paris

LA CRÈCHE PROVENÇALE

La crèche provençale est d’abord une représentation de la naissance de Jésus, entouré de ses parents, Marie et Joseph. À leur côté, les bergers, éveillés la nuit par l’ange qui leur a annoncé la naissance du Sauveur, sont venus adorer le nouveau-né. Cette représentation reste fidèle au récit de la Nativité dans l’évangile de saint Luc et se l’approprie en invitant tout un peuple à la célébration de l’événement.

Ce sont ensuite de braves gens venus en toute simplicité offrir à leur tour des présents à l’enfant-Jésus. Ils sont venus, informés par les bergers qui ont propagé la parole de l’ange annonçant la bonne nouvelle en les arrachant du sommeil...

Les santons sont aussi porteurs d’un message spirituel tandis que l’agencement du paysage incite au recueillement par la présence de symboles bibliques ou religieux.Ainsi, le moulin à vent avec ses ailes qui tournent évoque le souffle du vent mais aussi celui de l’Esprit Saint.L’eau du ruisseau ou celle tirée au puits rappelle qu’elle est source de vie pour la natur e et aussi pour l’humanité. Par le baptême elle purifie le monde du péché.Le pont, point de passage, relie le ciel à la terre.L’étable est aménagée dans une grotte et suggère que c’est des profondeurs de la terre hostile que surgit Celui qui sauve l’humanité.Le rameau de ronce qui s’accroche aux parois de la grotte annonce déjà la couronne d’épines et les souffrances que le Sauveur endurera dans sa passion.Les bergers sont porteurs d’une lanterne, pour éclairer le monde de sa lumière en témoignage du message évangélique.Le ravi est parfois associé à la figure du naïf, du « fada » qui est un peu l’idiot du village. En fait il est l’émerveillé, un être de lumière. Les bras en l’air il ne voit que la beauté du monde et proclame qu’il n’a jamais rien connu de plus beau que la venue du Sauveur. C’est lui qui raconte à l’aveugle tout ce qu’il voit et que les autres ne savent pas voir.

Tout le monde a sa place dans la crèche du plus démuni au plus riche, et l’étranger est toujours le bienvenu, tout comme les nombreux visiteurs qui viennent à Notre-Dame de Paris s’émouvoir devant elle, se recueillir ou prier. Nous voici tous devenus à notre tour semblables aux santons figés dans la terre, appelés à nous figer dans le meilleur de nous-mêmes pour offrir à Dieu et à notre prochain notre plus beau visage.

Santons de Lise Berger, Meilleur Ouvrier de France (Roquevaire, Bouches-du-Rhône)

Crèche scénographiée pour Notre-Dame de Paris par le Salon International des Santonniers d’Arles (Arlette Bertello, Gérard Gonzalez, Daniel Ferrier)

Ce texte est affiché près de la crèche sur un grand panneau. Il est traduit en anglais, coréen et chinois.

La plupart des santons sont de Lise Berger, en complément  les santons de scènes du marché ont été créés et offerts au Salon d'Arles par Alain Deymier
Santons gardians à cheval et taureau, aimablement prêtés par Robert Canut.

Merci à Béatrice et Serge qui ont somptueusement habillé les rois mages, prêté quelques santons et créé la scène des Saintes Maries de la Mer ( le santon de la barque est réalisé par la santonnière Colette).

Merci à toute l'équipe des bénévoles du Salon d'Arles qui a permis à ce beau projet de se concrétiser en lui consacrant de longues heures de travail.

Merci à Monseigneur Patrick Chauvet, recteur de la cathédrale Notre Dame de Paris, à tous ses collaborateurs, responsables et techniciens qui nous ont chaleureusement accueilli et ont tout fait pour faciliter notre travail, en particulier Laurent Prades régisseur de la cathédrale Notre Dame de Paris .

Crèche à Notre Dame de Paris
Crèche à Notre Dame de Paris

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Evenements

Repost0