Publié le 24 Juin 2011

 

Création du prix du "Meilleur santon de l'année"

 

Le Salon International des Santonniers d'Arles  souhaite mettre davantage en valeur le santon et la crèche provençale en les présentant comme des oeuvres d'art à part entière. Il offre depuis sa création en 1958 sous l'impulsion de Marcel Carbonel une vitrine exceptionnelle à tous ses invités qu'ils soient étrangers, amateurs ou professionnels. Les santonniers sont conviés  chaque année à exposer une ou des oeuvres sur un thème choisi, à savoir pour 2011 la Bugadière et la Poissonnière. 

Dans ce contexte une initiative importante vient d'être prise pour motiver les santonniers à exposer au Salon:

 

1000 € de récompense pour un santonnier professionnel

Afin d'encourager les créateurs à une participation plus soutenue, les responsables du Salon ont décidé de créer le prix du "Meilleur santon de l'année" récompensant un santonnier professionnel ou semi-professionnel présentant une oeuvre originale se rapportant au thème de l'année. Le vainqueur sera proclamé le jour de la cérémonie de clôture du Salon lors de la réception en mairie.

Il se verra attribuer un chèque de 1000 €.

Son oeuvre ainsi primée viendra enrichir les collections du Salon et sera présentée comme telle au Salon de l'année qui suivra et par la suite, exposée dans plusieurs lieux en France et à l'Etranger. Cette initiative contribuera à valoriser et à médiatiser le talent et le professionnalisme de chaque gagnant.


500 € de récompense pour un santonnier amateur

Un prix de 500 € sera également créé pour récompenser un santonnier amateur. Un jury composé de personnalités qualifiées extèrieures à la profession désignera les vainqueurs qui recevront également un diplôme attestant l'obtention du prix, diplôme qu'ils pourront utiliser dans leur communication comme gage supplémentaire de leur talent.

 

Les concurrents intéressés doivent prendre contact sans tarder pour s'inscrire et connaître les modalités pratiques de participation.  

(renseignements au : 06 80 34 27 77 - 06 85 90 15 43 - 04 90 96 81 47 ) 

Salon des Santonniers 3 rue Philippe Lebon 13200 Arles

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Thème du salon 2010: le Forgeron -  Joël Roussin, santonnier amateur

_______________________________________________________________________________

 

Salon International des Santonniers d’Arles 

Règlement du concours pour le prix du

« Meilleur santon de l’année »

 

Exposé des motifs :

Le Salon International des Santonniers d’Arles a décidé de créer un prix destiné à récompenser les santonniers amateurs et professionnels qui exposent des créations originales, pièces uniques ou nouveautés répondant au thème choisi par le Salon International des Santonniers d'Arles.

Il s’agit cette année de la bugadière et de la poissonnière qui sont les deux sujets proposés aux santonniers pour le 54ème Salon.

Concrètement, le prix sera divisé en 2 catégories. Un 1er prix d’une valeur de 1000 € récompensera un santonnier professionnel ou semi professionnel, un 2ème prix d’une valeur  de 500 € récompensera un santonnier amateur.

En décernant le titre de « Meilleur Santon de l’Année » les responsables du Salon International des Santonniers d’Arles souhaitent mettre en valeur et soutenir la création artistique santonnière typiquement provençale.

Si le Salon International des Santonniers d’Arles, comme son intitulé l’indique, a vocation à promouvoir les santonniers au niveau international, son objectif premier demeure avant tout le soutien et la promotion du santon provençal comme objet artisanal et artistique particulièrement représentatif de l’art de vivre provençal et de ses traditions ancestrales dont la notoriété s’étend dans de nombreux pays au-delà du seul continent européen.

 

1- Candidats

Le concours est ouvert aux santonniers professionnels, semi professionnels ou amateurs.

 

2- Oeuvres présentées :

Les œuvres présentées sont soit des santons en argile brute ou décorée, soit des santons habillés avec visage et membres visibles en argile. Les accessoires éventuels sont soit en argile soit en matériaux naturels traditionnels (plâtre, bois, papier, carton, tissu), à l’exclusion du plastique et matériaux assimilés. Les santons peuvent être présentés seuls ou avec des accessoires et former une scène.

Les œuvres devront mesurer au moins 20 cm de hauteur pour les santons tout en argile et 30 cm pour ceux habillés.

Elles devront illustrer les thèmes choisis, être des créations originales sous forme de pièces uniques.

 

3 – Jury du concours :

Un jury composé de 7 personnalités - choisies en dehors du cercle des santonniers professionnels pour garantir l’impartialité de la décision - sera désigné par le Salon International des Santonniers d’Arles.

Le jury choisira en toute indépendance et à bulletin secret parmi les œuvres exposées sur le thème de l’année, qui en 2011 est celui de la bugadière et de la poissonnière, celle qu’il juge la plus représentative et la plus conforme à l’esprit et à la tradition provençale du santon. Ses décisions seront sans appel.

 

4 Participation du public :

Pendant toute la durée du Salon International des Santonniers d'Arles le public pourra déposer dans une urne un vote pour l’œuvre de son choix. Le résultat de cette consultation sera transmis aux membres du jury à titre indicatif seulement, ce dernier se prononçant selon ses propres critères.

 

5- Proclamation du vainqueur :

Après délibération du jury, les 2 vainqueurs du concours seront proclamés officiellement lors de la cérémonie de clôture du Salon International des Santonniers d’Arles. Cet évènement sera médiatisé et fera l’objet de communiqués de presse adéquats.

 

6 – Récompense :

Les gagnants seront récompensés par un prix, qui sera un chèque d’une valeur de 1000 €. pour le professionnel vainqueur et de 500 € pour l’amateur

Un diplôme sera délivré et les lauréats pourront en faire état et s’en prévaloir dans leur communication auprès du public

Les œuvres primées demeureront la propriété du Salon International des Santonniers d’Arles. Elles viendront enrichir ses collections et seront présentées dans des expositions ou manifestations santonnières.

 

7 – modalités pratiques pour concourir :

Les concurrents devront renseigner une fiche de participation que vous recevrez en septembre et qui devra être retournée au Salon International des Santonniers d’Arles.


 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Thème du salon 2010: le Sabotier par A. Bertozzi 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Thème du salon 2010: le Forgeron. Scène de forge par Gayraud d'Agnel


Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Evenements

Repost0

Publié le 22 Juin 2011

 

Les santonniers et l'arlésienne.


Profitons de l'élection récente de la nouvelle reine d'Arles  et de la prochaine fête du costume qui marquera le début officiel de son règne pour nous intéresser au regard porté par les santonniers sur l'arlésienne à travers leurs santons.

La notoriété du costume d'Arles permet de comprendre que l'arlésienne soit devenue un personnage clé que tout bon santonnier présente dans sa collection. L'arlésienne avec le gardian a une place de choix dans les crèches camarguaises mais aussi dans tout crèche provençale digne de ce nom.  Jean Etienne Gaumé  réalise en santons de parfaites reproductions retraçant l'histoire du costume. Marcel Carbonel, Roger Jouve, Thierry Deymier, liliane Guiomar, et beaucoup d'autres - mille excuses auprès d'eux qui méritent également d'être cités - ont tour à tour trouvé leur inspiration dans cette figure particulièrement représentative de la culture proveinçale. Henri Vezolles, santonnier arlésien, s'est aussi fait une belle notoriété en créant divers modéles (piéces uniques) dans des tenues d'époques différentes et présentés en mouvement dans des scénes originales. 

 

En 2012 se fêtera le 500ème anniversaire de la confrérie des Gardians.


L'an prochain, en 2012, Arles fêtera le 500ème anniversaire de la confrérie des Gardians  et confirmera encore par là sa fidélité au passé lointain et à la tradition.
Le Salon des Santonniers mettra à l'honneur à cette occasion le thème du gardian et de l'arlésienne.

La Nacioun Gardiano présentait dans les années 50 une crèche camarguaise dans l'église de N. D. La Major d'Arles. Abandonnée par la suite, une poignée de passionnés l'a sauvée tant de la ruine que de l'oubli. Si cette crèche existe encore c'est grâce aux soins de Philippe Feret créchiste qui l'a remontée chaque année, d'Henri Vézolles qui a restauré les chevaux, taureaux et santons et de Solange Cabillic qui a rafraichi et rhabillé tout l'ensemble. Présente à nouveau pendant un temps à St Antoine-St Laurent avant la récente fermeture au public de l'église, il faut souhaiter qu'elle soit remise à l'honneur en 2013.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  1 -  Sylvie de Marans a réalisé cette nativité d'inspiration camarguaise. Joseph est un gardian, Marie porte le costume d'arlésienne et l'âne et le boeuf sont rmplacés par le cheval et deux taureaux...

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  2 - Daniel Galli MOF

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  3 - Lise Berger et une grande arlésienne créée pour le dernier salon d'Arles.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com4 - Liliane Guiomar, Salon d'Arles 2007.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  5 - Marcel Carbonel, 12 cm, années 80

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  6 -  Thierry Deymier, 20 cm, 2000

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com7 - La Renaude de Paul Fouque, arlésienne dans ses diverses tailles qui forme un couple avec le célèbre berger Coup de mistral.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  8 - Roger Jouve

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com9 - Mamie Martin

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  10 -  Thérèse Neveu, années 30 à 40.


Fichier hébergé par Archive-Host.com

11 - Les arlésiennes d'Henri Vézolles

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

12 - Arlatenco - Florence Guigues, Arlésienne en costume de cérémonie gansé.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

13 -  La  crèche camarguaise restaurée exposée en 2008 à St Antoine-St Laurent

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  14 - La Reine d'Arles sur le cheval du Prieur de la Confrérie des Gardians avec qui elle va rendre hommage au nouveau-né d ela crèche.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

   15

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  16

 

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Collections

Repost0

Publié le 22 Juin 2011

 

Arles est au coeur de la tradition provençale.

 

Arles l'antique, la romaine est aussi au coeur de la tradition provençale. En témoigne la création du musée arlaten, voulue par Frédéric Mistral qui a choisi Arles pour réaliser ce projet en 1896. Puis en 1904, l'obtention du prix Nobel de littérature permet au fondateur du félibrige de réaménager le musée dans l'actuel palais Laval-Castellane, fermé actuellement pour travaux de restauration.

Arles s'honore aussi d'un monument place du Forum à la mémoire de Frédéric Mistral que vient fleurir chaque année la reine d'Arles le jour où la confrérie des gardians, la plus ancienne d'Europe, fête son patron St Georges. C'est ce même jour que se réunit tous les 3 ans le  comité qui a la délicate responsabilté de choisir parmi les candidates celle qui sera reine d'Arles, dont le rayonnement et le prestige s'étendent à toute la Provence et au delà du Rhône dans les pays d'Oc attachés à la bouvine et à la culture camarguaise.

 

Astrid Giraud 21ème Reine d'Arles

La première reine a été couronnée  en 1930 pour fêter les 100 ans de la naissance de Fréderic Mistral. Cette intitiative  est directement inspirée du Félibrige qui dès 1887 avait élu une Reine. Cette tradition perdure puisque le le 11 juin dernier, aux Saintes Maries de la Mer, la niçoise Angélique Marçais est devnue reine du Félibrige pour 7 ans.

La Reine d'Arles elle, est élue pour trois ans. Elle est choisie parmi les candidates qui doivent faire  preuve de leurs connaissances en histoire, littérature, architecture, arts, traditions et langue provençale.

En ce 1er mai 2011, Hervé SCHIAVETTI, maire d'Arles, depuis le Balcon de l'hôtel de ville a respecté le rituel en clamant haut et fort  le traditionnel "Pople d'Arle, Veici ta reino"…

C'est Astrid Giraud qui a été choisie parmi les candidates retenues qui deviennent ses demoiselles d'honneur :  Julia Berizzi, Laura Cavallini, Charlotte Deplancke et Angélique Marignan.  

Le 21ème règne ne sera officialisé que le 3 juillet prochain au Théâtre Antique dans le cadre de la Fête du Costume.

 

La figure de l'arlésienne a inspiré bien sûr les santonniers. Elle fait désormais partie des personnages majeurs de la crèche tant camarguaise que provençale. Cela sera le sujet d'un prochain article. A suivre donc...


 

  Les 21 Reines d'Arles

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Caroline Serre, reine en exercice jusqu'au 4 juillet prochain va fleurir la statue de Mistral

 

Fichier hébergé par Archive-Host.comCaroline Serre dépose un bouquet de saladelle au pied de la statue de Frédéric Mistral

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Sur le parvis de St Trophime avant l'élection.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  La foule et les gardians à cheval attendant que soit proclamé le nom de la nouvelle reine.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Astrid Giraud 21ème reine d'Arles

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Caroline Serre, 20ème reine, Hervé Schiavetti maire d'Arles et Astrid Giraud

 

Fichier hébergé par Archive-Host.comLa reine et ses demoiselles d'honneur

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Les 2 reines avec leurs demoiselles d'honneur

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  Le bal de la reine.

(photos avec l'aimable autorisation du service photos de la mairie )

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Evenements

Repost0

Publié le 18 Juin 2011

 

Succès du  2ème Salon auquel 35 santonniers participent

 

La presse rend compte avec enthousiasme de l'inauguration du 2ème salon, notant que 35 santonniers participent effectivement et que l'exposition s'est nettement améliorée cette année par l'apport de pièces nouvelles intéressantes. Le Salon prend donc de l'ampleur. La Télévision française est venue tout exprès de Marseille, c'est là le gage d'une reconnaissance officielle du Salon par les medias de l'époque.

Voici encore des extraits de presse de l'époque :

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

____________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Pour mieux situer les choses et les comprendre dans le contexte de leur époque,  voici un

Rappel de quelques évènements qui ont marqué  l'année 1959 :

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Décembre 1959 à Fréjus le barrage de Malpasset ne résiste pas aux intempéries et provoque la mort ou la disparitionde 423 personnnes.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Mme de Gaulle inaugure une Caravelle.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Mort de Gérard Philippe le 25 novembre 1959.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Le Shah D'iran épouse Farah Diba le 21 décembre 1959.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fidel Castro s'empare du pouvoir.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Le Président Eisenhovwer rencontre le général Franco à Madrid.

 

En France dans la nuit du 15 octobre 1959 François Mitterand est victime d'un attentat place de l'Observatoire.

 

Et c'est Bahamontes qui gagne le Tour de France !

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Historique

Repost0

Publié le 18 Juin 2011

 

 

Le 2ème Salon a lieu du 19 décembre 1959 au 11 janvier 1960.


Le succès encontré lors de la 1ère édition encourage tout le monde à poursuivre l'expérience. Le Salon en  1959 est encore installé dans les salles de l'ancien palais de l'archevêché ; il n'est pas encore international et la réalisation de l'affiche est choisie au terme d'un concours confié à 11 jeunes créateurs de l'école d'Architecture des Beaux Arts de Marseille. Le Salon s'engage  résolument dans une voie artistique en conférant au santon ses lettres de noblesse. M. Lhéritier précise que sur les 150 santonniers contactés, nombreux sont ceux qui participeront en exposant une pièce unique créée pour la manifestation et "de qualité artistique largement supérieure". Le Salon affirme un peu plus sa personnalité dès cette 2ème édition.

Voici quelques documents d'époque heureusement conservés dans les archives du Salon.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

  _________________________________________________________________________________________________________

 

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Historique

Repost0