Publié le 22 Septembre 2010

Le premier Salon a eu lieu en 1958. Un simple dépliant de 4 pages annonçait l'évènement en mentionnant la liste des santonniers exposants. Cette liste est impressionante tant elle contient de noms célèbres qui ont assuré la gloire et la réputation du santon de Provence. Depuis cette première exposition jusqu'à aujourd'hui encore, se sont succédés a Arles les meilleurs représentants de la profession qui viennent présenter au grand public leurs créations les plus significatives de leur art. Le Salon d'Arles en effet n'a pas le caractère commercial des foires aux santons. Il a pour mission de mettre en valeur le santon provençal  et aussi celui de pays étrangers, en le considérant comme une oeuvre artistique à part entière. Les salles romanes du cloître St Trophime offrent un cadre architectural d'une richesse exceptionnelle. La scène de la Nativité sculptée sur lun des chapiteaux du cloître  est un témoignage vivant et historique de l'ancienneté de l'art de la crèche. La tradition  a creusé son fondement  ici et vient se revivifier chaque année en se nourrissant au coeur même de ses racines.

1er salon-liste-exposants 0001

 

1er salon-liste-exposants 0002

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

La scène de la Nativité sculptée sur un chapiteau du cloître (XIIème siècle).

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Historique

Repost0

Publié le 21 Septembre 2010

 

Voici le communiqué transmis aux medias par le président Philippe Brochier, concernant la 53ème édition de la manifestation que prépare activement toute l'équipe du salon  :

 

53ème SALON INTERNATIONAL DES SANTONNIERS D’ARLES


CLOITRE SAINT TROPHIME 

 20 NOV 2010 -  16 JANV 2011

 

 

Le visiteur ira de découvertes en étonnements ;  Rétrospective des santonniers emblématiques Lise Berger et Robert Canut, inventivité et passion des créchistes amateurs, crèches familiales traditionnelles, créations des santonniers, collections, les santons des vieux métiers, et l’invité étranger : la Russie.

Une exposition unique, riche, variée,  qui permet de découvrir toutes les facettes de cet art populaire  représentée la plupart du temps de façon limitée ou folklorique.

C’est tout l’art et l’âme du santon et du Noël provençal que le 53ème Salon d’Arles, vous propose.

 

 Lise BERGER  Installée à Roquevaire (13) elle est la spécialiste des santons habillés. Ces personnages vêtus avec beaucoup de soin et d’authenticité sont finement travaillés, elle passe plusieurs heures pour donner aux visages leurs expressions les plus diverses. Sa fille Colette a suivi sa mère dans sa passion, mais pas dans le style ; elle crée de son coté des santons tout en argile.

 

Robert CANUT  Un historique du métier ; dans son antre de Tulette (26) un peu à l’écart du monde ; sans doute pour mieux l’observer et le capter, il crée des personnages classiques, et d’autres. C’est un rebroussié, entendez par là non pas un râleur, mais un artiste en recherche permanente, révolté contre les injustices et les aberrations de la société. Un personnage a l’abord parfois rude pour mieux cacher son grand cœur et son talent.

 

LA RUSSIE Quelle drôle d’idée… et pourtant le Noël Russe fêté le 7 janvier réserve bien des surprises. Certes les orthodoxes ne font pas de crèches mais il y a aussi une tradition de la nativité, et depuis la perestroïka et l’ouverture des frontières aux touristes un artisanat important s’est développé. Vous découvrirez le vertep une tradition qui remonte au moins au XVIème siècle, interdite par la révolution de 1917 mais qui reprend vie timidement.

 

 

 

SALON INTERNATIONAL DES SANTONNIERS  Ouvert tous les jours de 10 h à 18 h 30

(fermé  les 25 décembre 2009 et 1er janvier 2010)

Entrée Place de la République (mairie)  3,50 tarifs réduits 2, 70  gratuit jusqu’à 18 ans.

Informations : 04 90 18 41 20

 

salon-des-santonniers-002.jpg

 

GUIOMAR.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Information exposition

Repost0