Publié le 30 Avril 2017

Le temps n'était pas printanier, la pluie redoutée, mais il en fallait bien davantage pour décourager Henri Vezolles et ses amis qui a quelques heures de l'ouverture du Conservatoire du santon provençal réglaient les derniers détails pour que tout soit...

Lire la suite

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Repost 0