Publié le 25 Décembre 2013

 

La belle histoire du "lustre aux santons" exposé au Salon

 

Une des pièces trés curieuse de l'exposition est le "lustre aux santons". Il est suspendu dans la salle des professionnels et présente en son centre, derrière des vitres d'une vingtaine de centimètres de hauteur,  des scènes de crèches avec la nativité sur huit faces.
L'auteur, Jean Amédée GIBERT 1869  - 1945, grand prix de Rome en 1898 était à la fois architecte et artiste. Il fut ainsi conservateur du Musée des Baux Arts de Marseille où il fit entrer de remarquables collections de santons qui alimentèrent notamment le musée du vieux Marseille.
Mais sa passion des santons n'est qu'une facette de sa personnalité, peintre et sculpteur il a laissé une oeuvre appréciée. Il a entre autres déssiné le monument aux mort d'Arles qui fut réalisé en 1924 par le Vicomte Gaston de Luppé. Ce monument a la particularité d'avoir été reproduit à l'identique dans le village de Assons (Pyrénnées) d'où était originaire le sculpteur !
Le Lustre aux santons signé à l'intérieur "Gibert 1918" a été acheté dans une vente aux enchères, et selon celui ci qui l'a transmis à son fils, il aurait été réalisé par Gibert en reconnaissance, et pour célébrer l'armistice  de la grande et si terrible guerre14/18.
Autre singularité ce lustre éclaire depuis bientôt cent ans la cuisine d'un mas... c'est la première fois et certainement la dernière qu'il sort du mas, et dès le 13 janvier, au lendemain de la clôture du 56ème Salon il retrouvera sa fonction initiale dans la cuisine d'un mas qui gardera son secret.

2013-11-11_17-43-37_DSC_5674_640x480.JPG

 

2013-11-11_17-45-53_DSC_5681_640x480.JPG

L'installation du lustre aux santons.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Repost0

Publié le 25 Décembre 2013

 

Joyeux Noël à vous toutes et tous qui venez sur ce blog en ce jour de fête.

 

Diéu nous fague la gràci de vèire l'an que vèn,
E se noun sian pas mai, que noun fuguen pas mens !

 

Dieu nous fasse la grâce de voir l'année prochaine.
Et, sinon plus nombreux, puissions-nous n'y pas être moins. (Extrait des Mémoires de F. Mistral,1906)

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Arles salon des santonniers 2013 : crèche d'Alice Bertozzi

 2013-11-11_17-34-12_DSC_5653_640x480.JPGArles salon des santonniers 2013 : santons d'église XIXème siècle, collection musée Hôtel d'Agar Cavaillon

 

2013-11-11_17-39-07_DSC_5664_640x480.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Information exposition

Repost0