La clôture du 53ème Salon International des Santonniers.

Publié le 15 Janvier 2011

 

Jour de fête à St Trophime et réception à la mairie pour la clôture du 53ème salon.

 

 

Dernier jour de visite du salon en ce dimanche 16 janvier dernier avant fermeture de la 53ème édition du Salon International des Santonniers d'Arles. Jour de fête pour cette clôture. A 11 heures les santonniers entourés des arlésiens et arlésiennes en costume, des amis du salon et des fidèles de la paroisse ont  assisté comme chaque année à la messe célébrée en leur honneur à St Trophime en présence bien sûr de l'archiprêtre Stéphane Cabanac - qui a célébré l'office, des autorités, de la reine d'Arles, des groupes, des chanteurs et choristes ( le groupe artistique d'Eyguières, la chorale Clair matin, l'Arlatenco, le velout d'Arles et Reneissenço ). 

A midi M. le maire a reçu les santonniers, leurs amis, les personalités dans le salon d'honneur de la mairie. Le président Philippe Brochier en remerciant tous les participants et toutes les personnes qui se dévouent pour la bonne marche du salon, a présenté un premier bilan attestant que la manifestation attire toujours autant de visiteurs qu'ils soient d'Arles ou de passage. Les commentaires recueillis sont autant de témoignages encourageants sur la vitalité et l'impact de l'exposition.

Si les artistes russes n'étaient pas là en raison d el'éloignement, les santonniers provençaux présents ont montré ainsi leur attachement à cette manifestation qui est la seule à présenter à la fois des amateurs, des créchistes, des professionnels provençaux ou étrangers, qu'ils soient d'hier ou d'aujourd'hui. En effet, l'ensemble des acteurs du monde de la créche qui puise son inspiration artistique dans les scènes de la nativité de Noël trouve sa place, chacun à son titre et selon son niveau d'implication, dans les salles romanes du cloître St Trophime. Le salon d'Arles offre un panorama complet qui va de la crèche la plus simple à la plus élaborée, de l'humble créateur méconnu du public au créateur mondialement réputé.

Ainsi M. Schiavetti, maire d'Arles, a pu féliciter et remettre des récompenses aux invités d'honneur, Lise Berger et  Robert Canut tous deux meilleurs ouvriers de France, tandis que Philippe Brochier mettait à l'honneur le travail remarquable des autres participants et formulait des voeux de prompt rétablissement à l'adresse de Robert Canut absent en raison de son état de santé.

Avant le verre de l'amitié, une émouvante Coupo Santo chantée par des choristes a clôturé officiellement la cérémonie. L'après-midi c'est après un concert de musique russe dans le salon d'honneur de la mairie que le 53ème salon a fermé ses portes.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

La reine d'arles à la sortie de St Trophime.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

la crèche de St Trophime où l'on peut surtout admirer une belle collection de santons anciens

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

l'adoration des rois, tapisserie de St Trophime

 

Fichier hébergé par Archive-Host.coml'adoration des rois, sarcophage dans une chapelle de St Trophime

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

sur la place...

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

à la mairie, Philippe Brochier remercie les participants.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

M. Schiavetti, maire honores ses invités d'un discours de bienvenue

Fichier hébergé par Archive-Host.com

et remet un cadeau à Lise Berger invitée d'honneur du salon

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Henri Vézolles représente Robert Canut absent en raison de santé et reçoit des cadeaux pour les lui remettre.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Lise Berger remercie à son tour.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Emotion pour finir avec la traditionnelle Coupo santo.


Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Information exposition

Repost 0
Commenter cet article