A "J-3", crèches et santons envahissent le cloître St Trophime!

Publié le 16 Novembre 2010

 

L'effervescence des grands jours.


   Vendredi dernier, Lise Berger entourée d'amis a été la première à apporter colis et cartons contenant les précieux santons habillés qui ont fait la réputation de cette grande dame des santons qui a créé particulièrement pour le Salon d'Arles une arlésienne de très grande taille, élégante, jeune, parée du costume en tout point fidèle à la tradition. Du coup la salle du haut a grande allure et offre un bel écrin aux véritables oeuvres d'art  que sont les créations de Lise Berger.

Samedi et dimanche Robert Canut à son tour a envahi les lieux en famille pour mettre en place sa grande transhumance, sa crèche des métiers d'autrefois et sa plaine de Camargue sur fond des Saintes Maries avec taureaux, chevaux, gardians et flamants roses.

Toute l'équipe ou presque du Salon est là, déballant des cartons, ou les transportant, installant, disposant avec moultes précautions leur précieux contenu, fixant un panneau ici,  montant une étagère là-bas, nettoyant supports et vitrines pour enlever toutes traces de doigts,  manipulant  outils et autres accessoires indispensables à la mise en valeur de l'ensemble des pièces exposées. C'est une vraie ruche qui bourdonne et s'active à St Trophime dans la joie et la gaité. 

Finalement les collections venant de Russie sont bien arrivées elles aussi , faisant même une halte obligée entre l'aéroport et la gare dans un abribus de fortune pour y passer une courte nuit,!

Quelques artistes russes ont tenu à venir nous porter le témoignage du renouveau de la création artisanale et artistique qui se développe depuis la chute du communisme.

Créchistes amateurs et santonniers professionnels sont bien sûr aussi présents au rendez-vous. Bref de St Petersbourg à St Trophime d'Arles, en passant par notre chère Provence, le monde des santons est en ébullition et tout sera fin prèt samedi 19 pour l'ouverture au public du 53ème salon International des Santonniers.

En primeur, pour ne pas dire en exclusivité, voici quelques images volées ici et là lors de l'installation du 53ème salon :

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

L'équipe au travail , sous l'autorité du président Philippe Brochier et de son adjoint Noël Portales ( le bien nommé)

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

La transhumance de Robert Canut avant son installation.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Un paerçu de la crèche aux anciens métiers de Robert Canut

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Les tapisseries d'Aubusson qui serviront de décor grandiose aux crèches des amateurs

Fichier hébergé par Archive-Host.com

une bonne centaine de vitres à l'épreuve du nettoyage...

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

vitres qu'il faut ensuite assembler en fonction des vitrines choisies, ou quand le santonnier se fait vitrier...

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Mille précautions autour de cette fontaine aux enfants, un petit chef d'oeuvre de perfection réalisé par Lise Berger.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Lise Berger déballant une de ses créations

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Lise Berger présentant les vêtements qu'elle fait elle-même

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Lise Berger devant sa crèche de Meilleur Ouvrier de France

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Les trois mousquetaires du Salon...

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Lise Berger et sa grande arlésienne ctréée pour le Salon

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Grande arlésienne dans les bras du président...

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Accord parfait, convergence des regards et des gestes...

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

L'entrée majestueuse du Salon à l'angle du cloître.

Visiter le salon c'est aussi découvrir ou revoir sans jamais se lasser un des plus  prestigieux  monuments de l'art roman avec de riches et exceptionnelles sculptures qui méritent chacune un regard attentif.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

la cour du cloître après des travaux de mise en valeur.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Et la crèche d'un pilier du cloître proche de l'entrée du Salon qui attend le visiteur depuis le XIIème siècle !

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

détail de la scène du bain de l'enfant

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Au centre, la Vierge allongée sur sa couche montrant du doigt la crèche où dort l'enfant sous la protection de l'âne et du boeuf qui le réchauffent.

 

 

Le Salon International des Santonniers   a lieu au cloître Saint Trophime d’Arles. 

Il est ouvert tous les jours  de 10 h à 18 h du 20 novembre 2010 au 16 janvier 2011

(sauf Noël et 1er janvier) Entrée : 3,50€ - réduit 2,60€ - gratuit moins de 18 ans

 

 

 

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Information exposition

Repost 0
Commenter cet article