le 58eme salon

Publié le 29 Décembre 2015

Parmi les santonniers catalans présents à la salle du 1er étage du Salon, focus sur les oeuvres de Luis Carratalà, un des plus célèbres pessebristes catalans.

Lluís Carratalà (1895 – 1991) a été un des artistes santonniers les plus prestigieux et en même temps un de plus aimés parmi les crèchistes catalans. Fonctionnaire à la Mairie de Barcelone, il était un homme de profondes convictions religieuses et engagé avec son pays : La Catalogne et sa culture. Il avait deux passions : le théâtre amateur et les santons, qu’il créait d’une façon complètement artisanale dans son atelier.

Il faisait ses propres modèles qu’il vendait à la Foire de Santa Llúcia, mais pour ce grand artiste le temps ne comptait pas et sa production étant très limitée, bientôt il dût arrêter la foire, pour réaliser que des pièces sur commande.

A sa mort, Montserrat sa fille, continua le savoir-faire que son père lui avait transmis. La production qu’il nous à laissé est vaste, son œuvre la plus remarquable est celle des santons de typologie catalane. Antoni Pruna, son disciple, perpétue son art avec une grande rigueur et un profond respect pour le maître.

C'est une de ses œuvres que nous avons choisie pour l'affiche du 58ème Salon International des santonniers d'Arles

Cliquer sur les images pour les voir au format réel.
Cliquer sur les images pour les voir au format réel.Cliquer sur les images pour les voir au format réel.Cliquer sur les images pour les voir au format réel.
Cliquer sur les images pour les voir au format réel.Cliquer sur les images pour les voir au format réel.Cliquer sur les images pour les voir au format réel.

Cliquer sur les images pour les voir au format réel.

Cliquer sur les images pour les voir au format réel.
Cliquer sur les images pour les voir au format réel.Cliquer sur les images pour les voir au format réel.Cliquer sur les images pour les voir au format réel.
Cliquer sur les images pour les voir au format réel.Cliquer sur les images pour les voir au format réel.Cliquer sur les images pour les voir au format réel.
Cliquer sur les images pour les voir au format réel.Cliquer sur les images pour les voir au format réel.Cliquer sur les images pour les voir au format réel.

Cliquer sur les images pour les voir au format réel.

Cliquer sur les images pour les voir au format réel. A suivre la présentation des autres catalans et de l'ensemble du Salon....
Cliquer sur les images pour les voir au format réel. A suivre la présentation des autres catalans et de l'ensemble du Salon....Cliquer sur les images pour les voir au format réel. A suivre la présentation des autres catalans et de l'ensemble du Salon....
Cliquer sur les images pour les voir au format réel. A suivre la présentation des autres catalans et de l'ensemble du Salon....Cliquer sur les images pour les voir au format réel. A suivre la présentation des autres catalans et de l'ensemble du Salon....
Cliquer sur les images pour les voir au format réel. A suivre la présentation des autres catalans et de l'ensemble du Salon....Cliquer sur les images pour les voir au format réel. A suivre la présentation des autres catalans et de l'ensemble du Salon....

Cliquer sur les images pour les voir au format réel. A suivre la présentation des autres catalans et de l'ensemble du Salon....

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Le 58ème salon

Repost0

Publié le 26 Décembre 2015

Bon bout d'an !

Oui, bon bout d'an comme on dit à Marseille en souhaitant bien finir l'année. En espérant que lecteurs et visiteurs de ce blog ont passé malgré la tristesse des évènements récents et la morosité ambiante un Joyeux Noël, un Bon Nouvè.

Profitez des vacances de Noël pour retrouver au Salon des Santonniers le talent des artisans provençaux respectueux de la tradition, admirer aussi les crèches et créations des amateurs et découvrir le monde des santonniers et figuristes catalans. Provençaux et catalans se retrouvent encore une fois réunis autour de cet art populaire à part entière et passionnant qu'est celui de la crèche.

 

Le Salon est ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf le 25 décembre et le 1er janvier

entrée :4,50 €, tarif réduit et groupes : 3,50 €

gratuit pour les moins de 18 ans accompagnés d'un parent.

visite du cloître et de l'exposition.

informations : 04 90 52 31 92 - 04 90 96 22 88 - 04 90 18 41 20

A voir au Salon : Scène de l'arrivée des pécheurs aux saintes Maries de la Mer. Réalisation et décoration des santons Arlette Bertello. Santons, pièces uniques, créés par Henri Vézolles.

A voir au Salon : Scène de l'arrivée des pécheurs aux saintes Maries de la Mer. Réalisation et décoration des santons Arlette Bertello. Santons, pièces uniques, créés par Henri Vézolles.

Hommage de la ville de Marseille à Rose Gelato

Après Arles l'année dernière ou Rose et la famille Gelato ont eu droit a un grand hommage, (voir sur notre blog...) c'est à la mairie de Marseille que Rosette a été honoré.
L'Adjointe au maire Marie Louise Lota a retracé succinctement quelques étapes de sa vie et lui a remis un très mignon bouquet de... roses. Le Président des santonniers de la Foire Monsieur Bouvier a évoqué le souvenir de sa première foire avec elle, leur amitié, et celle de leurs mères traçant un pittoresque portrait de Nine la maman de Rose qui avait une forte personnalité. Le Président Bouvier a fait un discours d'une grande qualité rempli d'anecdotes savoureuses et n'a pas oublier de plaider la cause des santonniers par rapport notamment a l'emplacement de la Foire.
C'est la 61ème Foire de Rosette qui continue à venir seconder presque chaque jour ses filles Muriel et Véronique.
Une quarantaine de santonniers ont assité à cette manifestation cordiale empreinte d'émotions.

Cliquer sur les photos pour obtenir le bon format. De droite à gauche :  Photo 1  Mr Bouvier  Mme Rose Gelato Mme Lota Adjte au maire  Photo 2  Rose Mme Lota... Muriel et Véronique (les filles de Rose)
Cliquer sur les photos pour obtenir le bon format. De droite à gauche :  Photo 1  Mr Bouvier  Mme Rose Gelato Mme Lota Adjte au maire  Photo 2  Rose Mme Lota... Muriel et Véronique (les filles de Rose)Cliquer sur les photos pour obtenir le bon format. De droite à gauche :  Photo 1  Mr Bouvier  Mme Rose Gelato Mme Lota Adjte au maire  Photo 2  Rose Mme Lota... Muriel et Véronique (les filles de Rose)

Cliquer sur les photos pour obtenir le bon format. De droite à gauche : Photo 1 Mr Bouvier Mme Rose Gelato Mme Lota Adjte au maire Photo 2 Rose Mme Lota... Muriel et Véronique (les filles de Rose)

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Le 58ème salon

Repost0

Publié le 18 Novembre 2015

Le 58ème salon venait à peine d'être inauguré avec tout le plaisir de voir réunis santonniers, élus, organisateurs, représentants des associations et les personnalités dont la reine d'Arles et le maire d'Arles, Hervé Sciavetti, qui se réjouissait de voir cette belle tradition se perpétuer, quand dans la soirée la triste nouvelle des attentats terroristes commis au Bataclan et aux terrasses des commerces des rues adjacentes est venu jeter un voile de deuil et assombrir notre joie quelques heures seulement après avoir inauguré la 58ème exposition des œuvres présentées par les créchistes, les santonniers amateurs et professionnels.

Malgré cette tristesse infinie, les santonniers et l'équipe du salon étaient présents le lendemain matin à l'espace Van Gogh pour la foire aux santons. Le soleil était là pour apporter un peu de réconfort et les premiers visiteurs aussi. La journée s'annonçait belle malgré le contexte douloureux, quand vers midi, un appel d'un élu municipal nous informait que la foire devait être fermée par mesure de sécurité.

Plus tard dans l'après midi après une réunion de la municipalité avec les autorités, les mesures d'interdiction des manifestations publiques étaient assouplies mais la plupart des santonniers avaient déjà plus ou poins plié boutique. Voir à ce sujet la mise au point faite par le président du salon, Philippe Brochier dans le communiqué publié dans l'article plus bas.

Même si les choses ne se sont passées comme voulu, reste que le drame national vécu cette nuit-là demeure lié à cette 58ème inauguration. Mais il faut aller de l'avant malgré notre peine. Après les hommages rendus aux victimes et le deuil national de 3 jours, la vie reprend ses droits et c'est de notre devoir désormais de revenir sur ces moments heureux de l'inauguration et d'inviter le public à venir plus nombreux encore visiter les salles du cloître St Trophime où l'attendent de nombreux chefs d'oeuvre dont les crèches et figures catalanes notamment. Venir au salon s'émerveiller devant crèches et santons est la meilleure réponse à faire aux ennemis de notre civilisation, de notre culture, de nos traditions.

Le Salon est ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf le 25 décembre et le 1er janvier

entrée :4,50 €, tarif réduit et groupes : 3,50 €

gratuit pour les moins de 18 ans accompagnés d'un parent.

visite du cloître et de l'exposition.

informations : 04 90 52 31 92 - 04 90 96 22 88 - 04 90 18 41 20

 

Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris

Parmi les nombreuses personnalités présentes, on remarque sur la première photo, de droite à gauche : Albert Dressaire président des pessebistes de Mataró, Jordi Montllo, Laura Bosch, Lluis Puig Directeur Général de la Culture ethnique et populaire de la Généralitat de Catalogne, 2 conseillères municipales, Niolas Koukas Conseiller Départemental, Hervé Schiavetti maire, Christian Mourisard Adjoint au maire délégué au Patrimoine et au Tourisme.

Sur une photo où on voit Daneil Gayraud on peut voirl y a aussi Lluis Puig et sur la suivante où il y a aussi Daniel Gayraud on voit à droite au fond Josep Vidal 3ème génération de pessebristes catalans ainsi que le maire. Une vingtaine de santonniers et représentants du mouvement pessebriste catalan avaient fait le déplacement depuis Barcelone. Certains sont repartis le soir même. Chaque année de nombreux catalans viennent exprès à Arles pour visiter le Salon.

 

Grâce au travail de recherche réalisé parJordi Montilo et Laura Bosch - commissaires de la partie catalane de  l'exposition - c'est un panorama complet de l'art pessebriste catalan qui rassemble les meilleurs créateurs. Le résultat est impressionnant et cette présentation exceptionelle dans le cadre historique du cloître roman de St Trophime - dont les chapiteaux et sculptures ont été récemment restaurés - est une occasion unique de mieux connaître l'art de vivre et les traditions populaires du pays catalan.

 

Une nativité de Luis Carratala particulièrement représentative de l'art catalan.

Une nativité de Luis Carratala particulièrement représentative de l'art catalan.

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Le 58ème salon

Repost0

Publié le 10 Novembre 2015

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Le 58ème salon

Repost0

Publié le 8 Novembre 2015

Cela fait déjà une semaine que l'équipe du Salon a investi le cloître St Trophime. Transport, déchargement, installation des vitrines, des supports, des éclairages, réception des oeuvres à présenter... le travail ne manque pas. Il s'agit d'investir en quelques jours le lieu pour en faire le rendez vous annuel de l'art du santon, de la crèche, mieux encore, la vitrine de l'art santonnier et de son actualité.

Dans le cadre somptueux du cloître St Trophime, santons et crèches vont sortir de leurs boîtes en carton. Déjà une scène camarguaise présente l'arrivée de la pêche à la traine sur la plage des Saintes Maries de la Mer. Une réalisation d'Arlette Bertello qui a décoré les santons, des pièces uniques, d'Henri Vézolles.
Dans le cadre somptueux du cloître St Trophime, santons et crèches vont sortir de leurs boîtes en carton. Déjà une scène camarguaise présente l'arrivée de la pêche à la traine sur la plage des Saintes Maries de la Mer. Une réalisation d'Arlette Bertello qui a décoré les santons, des pièces uniques, d'Henri Vézolles.
Dans le cadre somptueux du cloître St Trophime, santons et crèches vont sortir de leurs boîtes en carton. Déjà une scène camarguaise présente l'arrivée de la pêche à la traine sur la plage des Saintes Maries de la Mer. Une réalisation d'Arlette Bertello qui a décoré les santons, des pièces uniques, d'Henri Vézolles.
Dans le cadre somptueux du cloître St Trophime, santons et crèches vont sortir de leurs boîtes en carton. Déjà une scène camarguaise présente l'arrivée de la pêche à la traine sur la plage des Saintes Maries de la Mer. Une réalisation d'Arlette Bertello qui a décoré les santons, des pièces uniques, d'Henri Vézolles.
Dans le cadre somptueux du cloître St Trophime, santons et crèches vont sortir de leurs boîtes en carton. Déjà une scène camarguaise présente l'arrivée de la pêche à la traine sur la plage des Saintes Maries de la Mer. Une réalisation d'Arlette Bertello qui a décoré les santons, des pièces uniques, d'Henri Vézolles.
Dans le cadre somptueux du cloître St Trophime, santons et crèches vont sortir de leurs boîtes en carton. Déjà une scène camarguaise présente l'arrivée de la pêche à la traine sur la plage des Saintes Maries de la Mer. Une réalisation d'Arlette Bertello qui a décoré les santons, des pièces uniques, d'Henri Vézolles.

Dans le cadre somptueux du cloître St Trophime, santons et crèches vont sortir de leurs boîtes en carton. Déjà une scène camarguaise présente l'arrivée de la pêche à la traine sur la plage des Saintes Maries de la Mer. Une réalisation d'Arlette Bertello qui a décoré les santons, des pièces uniques, d'Henri Vézolles.

Daniel Gayraud aidé de son fils installe ses créations. Jerôme Petit expose régulièrement au salon. Il a repris l'activité du santonnier Fillipi en donnant une nouvelle vie à sa production. Dans la salle des tapisseries réservée aux amateurs c'est aussi l'effervescence, chacun s'active soit à sa crèche, soit à l'agencement des vitrines.
Daniel Gayraud aidé de son fils installe ses créations. Jerôme Petit expose régulièrement au salon. Il a repris l'activité du santonnier Fillipi en donnant une nouvelle vie à sa production. Dans la salle des tapisseries réservée aux amateurs c'est aussi l'effervescence, chacun s'active soit à sa crèche, soit à l'agencement des vitrines.
Daniel Gayraud aidé de son fils installe ses créations. Jerôme Petit expose régulièrement au salon. Il a repris l'activité du santonnier Fillipi en donnant une nouvelle vie à sa production. Dans la salle des tapisseries réservée aux amateurs c'est aussi l'effervescence, chacun s'active soit à sa crèche, soit à l'agencement des vitrines.
Daniel Gayraud aidé de son fils installe ses créations. Jerôme Petit expose régulièrement au salon. Il a repris l'activité du santonnier Fillipi en donnant une nouvelle vie à sa production. Dans la salle des tapisseries réservée aux amateurs c'est aussi l'effervescence, chacun s'active soit à sa crèche, soit à l'agencement des vitrines.
Daniel Gayraud aidé de son fils installe ses créations. Jerôme Petit expose régulièrement au salon. Il a repris l'activité du santonnier Fillipi en donnant une nouvelle vie à sa production. Dans la salle des tapisseries réservée aux amateurs c'est aussi l'effervescence, chacun s'active soit à sa crèche, soit à l'agencement des vitrines.
Daniel Gayraud aidé de son fils installe ses créations. Jerôme Petit expose régulièrement au salon. Il a repris l'activité du santonnier Fillipi en donnant une nouvelle vie à sa production. Dans la salle des tapisseries réservée aux amateurs c'est aussi l'effervescence, chacun s'active soit à sa crèche, soit à l'agencement des vitrines.
Daniel Gayraud aidé de son fils installe ses créations. Jerôme Petit expose régulièrement au salon. Il a repris l'activité du santonnier Fillipi en donnant une nouvelle vie à sa production. Dans la salle des tapisseries réservée aux amateurs c'est aussi l'effervescence, chacun s'active soit à sa crèche, soit à l'agencement des vitrines.
Daniel Gayraud aidé de son fils installe ses créations. Jerôme Petit expose régulièrement au salon. Il a repris l'activité du santonnier Fillipi en donnant une nouvelle vie à sa production. Dans la salle des tapisseries réservée aux amateurs c'est aussi l'effervescence, chacun s'active soit à sa crèche, soit à l'agencement des vitrines.
Daniel Gayraud aidé de son fils installe ses créations. Jerôme Petit expose régulièrement au salon. Il a repris l'activité du santonnier Fillipi en donnant une nouvelle vie à sa production. Dans la salle des tapisseries réservée aux amateurs c'est aussi l'effervescence, chacun s'active soit à sa crèche, soit à l'agencement des vitrines.
Daniel Gayraud aidé de son fils installe ses créations. Jerôme Petit expose régulièrement au salon. Il a repris l'activité du santonnier Fillipi en donnant une nouvelle vie à sa production. Dans la salle des tapisseries réservée aux amateurs c'est aussi l'effervescence, chacun s'active soit à sa crèche, soit à l'agencement des vitrines.

Daniel Gayraud aidé de son fils installe ses créations. Jerôme Petit expose régulièrement au salon. Il a repris l'activité du santonnier Fillipi en donnant une nouvelle vie à sa production. Dans la salle des tapisseries réservée aux amateurs c'est aussi l'effervescence, chacun s'active soit à sa crèche, soit à l'agencement des vitrines.

Les bénévoles de l'équipe du Salon installent des verres protecteurs autour des vitrines, puis pour les mettre en valeur, vont les éclairer en disposant des couvercles équipés d'un éclairage de lampes led.
Les bénévoles de l'équipe du Salon installent des verres protecteurs autour des vitrines, puis pour les mettre en valeur, vont les éclairer en disposant des couvercles équipés d'un éclairage de lampes led.
Les bénévoles de l'équipe du Salon installent des verres protecteurs autour des vitrines, puis pour les mettre en valeur, vont les éclairer en disposant des couvercles équipés d'un éclairage de lampes led.

Les bénévoles de l'équipe du Salon installent des verres protecteurs autour des vitrines, puis pour les mettre en valeur, vont les éclairer en disposant des couvercles équipés d'un éclairage de lampes led.

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Le 58ème salon

Repost0

Publié le 30 Octobre 2015

Le Salon d'Arles s'adresse d'abord aux santonniers provençaux pour valoriser leur travail et leur créativité artistique. Mais il ne se limite pas à la Provence, il a une vocation internationale. Après la Russie, Cuba, les îles méditerranéennes, c'est la Catalogne qui est la région invitée d'honneur. En effet le santon catalan, "la figura", témoigne de l'importance de la crèche dans la tradition des fêtes de Noël. Les "pesebres" reconstituent avec minutie les diverses scènes racontant le récit biblique de la Nativité de Jésus, depuis l'Annonciation à la Vierge jusqu'à la fuite en Egypte. Les personnages de la crèche sont donc essentiellement bibliques ou évocateurs de la vie pastorale, contrairement à la tradition provençale où ce sont les habitants d'un village avec leur univers de métiers ou d'activités diverses qui créent un monde vivant et pittoresque.

Si le "caganer" est devenu le personnage catalan le plus populaire en ramenant à leur plus humble condition humaine les célébrités du moment, il demeure anecdotique au regard de l'art des "figuristas" et "pesebristes" catalans dont le talent de sculpteur se trouve magnifié dans les "pesbres" mettant en scène tel ou tel moment de la crèche déployé sur différents plans avec un réalisme qui capte entièrement l'attention du spectateur.

Barcelone, la foire de Ste Lucie - les caganers - Emili Sole dans son atelier, Nativité - Rois Mages de Bertran - Carlos Delgado : Vierge, musiciens, suite des Mages.
Barcelone, la foire de Ste Lucie - les caganers - Emili Sole dans son atelier, Nativité - Rois Mages de Bertran - Carlos Delgado : Vierge, musiciens, suite des Mages.
Barcelone, la foire de Ste Lucie - les caganers - Emili Sole dans son atelier, Nativité - Rois Mages de Bertran - Carlos Delgado : Vierge, musiciens, suite des Mages.
Barcelone, la foire de Ste Lucie - les caganers - Emili Sole dans son atelier, Nativité - Rois Mages de Bertran - Carlos Delgado : Vierge, musiciens, suite des Mages.
Barcelone, la foire de Ste Lucie - les caganers - Emili Sole dans son atelier, Nativité - Rois Mages de Bertran - Carlos Delgado : Vierge, musiciens, suite des Mages.
Barcelone, la foire de Ste Lucie - les caganers - Emili Sole dans son atelier, Nativité - Rois Mages de Bertran - Carlos Delgado : Vierge, musiciens, suite des Mages.
Barcelone, la foire de Ste Lucie - les caganers - Emili Sole dans son atelier, Nativité - Rois Mages de Bertran - Carlos Delgado : Vierge, musiciens, suite des Mages.
Barcelone, la foire de Ste Lucie - les caganers - Emili Sole dans son atelier, Nativité - Rois Mages de Bertran - Carlos Delgado : Vierge, musiciens, suite des Mages.
Barcelone, la foire de Ste Lucie - les caganers - Emili Sole dans son atelier, Nativité - Rois Mages de Bertran - Carlos Delgado : Vierge, musiciens, suite des Mages.
Barcelone, la foire de Ste Lucie - les caganers - Emili Sole dans son atelier, Nativité - Rois Mages de Bertran - Carlos Delgado : Vierge, musiciens, suite des Mages.

Barcelone, la foire de Ste Lucie - les caganers - Emili Sole dans son atelier, Nativité - Rois Mages de Bertran - Carlos Delgado : Vierge, musiciens, suite des Mages.

Les santonniers dans la Catalogne, aujourd’hui

 

Le « pessebrisme » (art de faire la crèche), est une manifestation très ancrée dans la tradition Catalane ; elle est complexe, avec des traits uniques. C’est à Barcelone qui s’est crée la première association européenne de « pessebristes ». Cette école à su transmettre un savoir-faire très particulier dans la construction des dioramas

 il y a eu de grands sculpteurs comme Ramon Amadeu, Domènech Talarn, les frères Vallmitjana, Lino Fèlix, Salvador Masdeu, Père Teixidor, et Daniel José, parmi d’autres.

Ce que vous allez voir dans ce 58ème Salon International d'Arles est une exposition des meilleurs sculpteurs, artisans et santonniers catalans actuels. Leur situation est très hétérogène. Il y en a qui ont une longue tradition familiale, comme les frères Castells, Bertran, Deulofeu; d’autres n’ont pas des précédents. C’est le cas d’Ester Font, Laura Baldrich et Pepa Brasó.  Il y a les plus anciens, retraités pour la plus part, comme Fernàndez et Aurora a coté de ceux qui démarrent comme Eloi.

En Catalogne, comme en France, il n’existe pas de formation au métier de santonnier. Beaucoup d’entreprises sont familiales et le savoir-faire se transmet au sein de la famille. D’autres sont des santonniers amateurs, qui font ça pour le plaisir. La plupart d’entre eux vendent directement sur la Foire de Santa Llúcia, sans intermédiaire. Dans le cloître Saint Trophime vous pourrez admirer un stand historique de cette Foire, ayant appartenu à la famille Vidal.

Et enfin, vous pourrez voir quelques crèches de montagne, une tradition catalane, très peu connue en dehors de nos frontières. Avec cette exposition, nous attendons de pouvoir resserrer encore un peu plus les liens entre ces deux cultures qui nous unissent, la provençale et la catalane.

Jordi Montlló i Laura Bosch
commissaires de l'exposition au Salon d'Arles

Jordi Montllo et Laura BoschJordi Montllo et Laura Bosch

Jordi Montllo et Laura Bosch

Atelier et réalisation des frères Castells : Nativité, Annonce aux bergers - Germans Colomer : Nativité, Sainte famille au repos, artisans
Atelier et réalisation des frères Castells : Nativité, Annonce aux bergers - Germans Colomer : Nativité, Sainte famille au repos, artisansAtelier et réalisation des frères Castells : Nativité, Annonce aux bergers - Germans Colomer : Nativité, Sainte famille au repos, artisansAtelier et réalisation des frères Castells : Nativité, Annonce aux bergers - Germans Colomer : Nativité, Sainte famille au repos, artisans
Atelier et réalisation des frères Castells : Nativité, Annonce aux bergers - Germans Colomer : Nativité, Sainte famille au repos, artisansAtelier et réalisation des frères Castells : Nativité, Annonce aux bergers - Germans Colomer : Nativité, Sainte famille au repos, artisansAtelier et réalisation des frères Castells : Nativité, Annonce aux bergers - Germans Colomer : Nativité, Sainte famille au repos, artisans

Atelier et réalisation des frères Castells : Nativité, Annonce aux bergers - Germans Colomer : Nativité, Sainte famille au repos, artisans

Du 14 novembre 2015 au 10 janvier 2016 dans le prestigieux Cloître Saint Trophime des milliers de visiteurs sont attendus pour admirer les réalisations des pessebristes catalans mais aussi :

- les créations des santonniers provençaux sur le thème du pêcheur et du chasseur,

- les crèches des amateurs

- et un hommage au santonnier de Maillane Gayraud D'Agnel,

Et aussi : Foire aux Santons  les 14 et 15 novembre à l'Espace Van Gogh.

Pour davantage d'informations sur l'histoire de la crèche catalane voir le site de la Generaltat de Catalunya ( cliquer ici )

Site catalan sur le pesebre où est présentée l'expo d'Arles : (cliqer ici)

A visiter également ces autres sites sur la fête de Noêl à Barcelone :

(cliquer ici)

(et ici)

 

 

Gayraud D'Agnel, santonnier à Maillane, auquel le Salon rendra hommage. Présentation de son oeuvre à suivre...

Gayraud D'Agnel, santonnier à Maillane, auquel le Salon rendra hommage. Présentation de son oeuvre à suivre...

La Catalogne invitée du 58ème Salon International des Santonniers d'Arles.

Voir les commentaires

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Le 58ème salon

Repost0