YANOVSKI MORA N'EST PLUS

Publié le 31 Janvier 2014

 

 

 

YANOVSKI MORA N'EST PLUS
"Yanovski murio, ya esta descando en paz. Gracias por los momentos felices en francia. Fili."
C'est en ces termes que Filiberto nous a annoncé le décès de son frère Yanovski.

Invités du 55ème Salon International d'Arles (27 novembre 2012 - 20 janvier 2013) les frères Mora, artistes cubains,  en résidence artistique pendant un mois au cloître Saint Trophime avaient créé une grande oeuvre en papier mâché, donné des cours aux enfants des écoles et fait des rencontres avec le public.
Peintres, sculpteurs, leur matière de prédilection est le papier mâché, créant des oeuvres gigantesques ou minuscules.
Inséparables, Yanovski et Filiberto  ont été invités à travailler en Australie, Nouvelle Zélande, Singapour, Etats Unis, Grande Bretagne, Espagne, Emirats arabes...et leurs créations sont installées dans une quinzaine de musée à travers le monde. En France c'est à l'invitation de l'artiste Hervé di Rosa qu'ils créent à Sète en 1999 la Caravane de la Spiritualité et une grande crèche en 2012 à Arles pour le Salon International des Santonniers.
Joyeux et bons vivants, facétieux, et dotés d'un immense talent ils habitent au coeur de la Havane vieille ou ils trouvent une source d'inspiration inépuisable.
Yanovski est décédé dans la nuit du 29 au 30 janvier 2014 à  3 h du matin après une maladie qui s'était déclarée en novembre 2013. Nous l'avions, comme son frère Filiberto, tous  beaucoup apprécié pour son humour, son humanité et son si grand talent.
 

 

 

2012-12-01_11-51-40_DSC_9010_645.JPG

Filiberto et Yan devant la crèche créée par eux pour le 55ème Salon d'Arles.

2012-12-01_11-54-38_DSC_9019_648.JPG

 

2012-12-01_11-52-44_DSC_9014_646.JPG

Avec l'équipe du Salon

 

2012-12-01_12-03-08_DSC_9031_653.JPG

Filiberto, Philippe Brochier Président du Salon et Yani

2012-12-01_14-49-19_DSC_9264_661.JPG

 

2012-12-01_14-54-07_DSC_9285_663.JPG

 

2012-12-01_16-13-57_DSC_9310_666.JPG

Après un dernier repas partagé avec l'équipe du Salon, à la veille de leur départ pour Cuba, nos amis avaient découvert les joies de la pétanque.

Ce rappel des moments chaleureux pleins de tristesse et de nostalgie conforte plus encore notre amitié pour le frère de Yan et toute leur famille. Adieu l'artiste, merci pour tous ces jours de  bonheur partagés que tu nous a offert !

 

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Repost 0
Commenter cet article