Le gardian de Camargue, thème du 55ème Salon.

Publié le 16 Avril 2012

 

Le 55ème Salon :  Le gardian de Camargue à l'honneur

 

En 2012 la confrérie des gardians d'Arles, la plus ancienne société de secours mutuel de France, fête le 500ème anniversaire de sa fondation dont la création remonte au 2 janvier 1512. Une grande commémoration a déjà eu lieu le 2 janvier 2012.  Les gardians ont solennellement renouvelé par leur signature la charte fondatrice de leur confrérie. Une plaque mémorielle a été inaugurée sur la place de cays où se trouvait jadis l'église actuelle de La Major. Mais c'est lors de la traditionnelle fête des gardians du 1er mai que l'évènement sera célébré comme il mérite de l'être. D'autres manifestations sont prévues autour de cet anniversaire exceptionnel.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

 


 

 

inauguration d'une plaque commémorant le 500ème anniversaire de la Confrérie des Gardians. Signature en mairie du renouvellement de la charte fondatrice

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Statue de st Georges à N dame de la Major et drapeau de la confrérie des gardians

photos ville d'Arles

 

 

 

 

 

 

 

 

  C'est donc dans ce contexte  que le gardian de Camargue a été choisi comme thème du prochain Salon International des Santonniers d'Arles, le 55ème, qui aura lieu au cloître St Trophime du 17 novembre 2012 au 13 janvier 2013.  

 

Cette décision a été prise à l'unanimité et avec enthousiasme en raison de la présence de gardians amateurs au sein de l'équipe du Salon. Ces derniers souhaitent que le métier de gardian dans son travail au quotidien et dans son environnement naturel soit valorisé par les santonniers au delà des clichés habituels présentant le gardian à cheval en tenue de fête lors des défilés. Le gardian ne se réduit pas à ce personnage folklorique qu'une certaine vision touristique de la Camargue offre à travers clichés et cartes postales simplistes.

C'est pourquoi il est proposé  un cd de photos aux santonniers provençaux intéressés par ce thème qui est également celui du concours du meilleur santon dont le règlement a été modifié pour permettre à davantage de santonniers d'y participer. 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 


       photos Georges Vlassis

___________________________________________________________________

 

Le 55ème Salon : nouvelles règles pour le concours du meilleur santon


Le concours du Meilleur Santon de l'année, doté d'un prix de 1000 € pour les Professionnels et de 500 euros pour les Amateurs a donc pour thème cette année le gardian dans son environnement de travail.  

En santon le gardian est presque toujours représenté à cheval avec une arlésienne en croupe, c’est là un aspect festif qui ne représente qu'ine partie, la moins importante de son activité.
Pour vous aider nous mettons gratuitement à votre disposition un CD de photos. D’autre part, deux personnes de notre association pourront vous donner des informations utiles : Georges Vlassis auprès duquel vous pouvez demander le CD, tel 04 90 96 79 49 / 06 24 01 57 72 georges.vlassis@orange.fr et Yvan Marin gardian amateur à la manade Georges Ribaud : tel. 04 90 96 06 50 / 06 13 26 88 52 yvan.marin@orange.fr

De nouvelles règles ont été adoptées pour permettre à un plus grand nombre de santonniers de participer au concours. Les candidats doivent présenter une création en terre cuite décorée représentant une composition avec un ou des personnages de taille minimum 7cm mise en scène sur un plateau de 20 sur 30 cm minimum. Ce doit être une création originale, une pièce unique en argile véritable, cuite et décorée

Information auprès de Henri Vezolles  tel. 06 80 34 27 77 vezolles.henri@free.fr

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

le gardian de Camargue en santon dans la crèche camarguaise de la confrérie.

 

  Le 55ème Salon présentera  la crèche camarguaise de la confrérie des gardians
            
 La grande crèche de la Confrérie des gardians a été commandée par la Confrérie sans doute en 1954 à Etienne Tournon santonnier marseillais sur lequel on ne sait pas grand-chose. La toile de fond qui a disparu était l’œuvre du peintre arlésien Etienne Laget. C’était a priori une crèche destinée à être montrée pour la messe de minuit des gardians à l’église de la Major, et ceci est attesté jusqu’en 1977. Après plus de trace !
Elle aurait été prêtée vers 1980 à la cafétéria du supermarché Géant Casino récemment installée au quartier Fourchon.
En 1992 Philippe Ferret propose à la paroisse de faire une crèche à la Major et il découvre par hasard de vieux cartons contenant santons et cabanes de gardians en piteux état, il manque les Rois. Il en parle à Rémi Venture et Magali Dunant, qui confirme qu’il s’agit bien de la crèche de la Confrérie et lui donne l’autorisation de la restaurer avec l’aide de Solange Cabilic pour les vêtements et Henri Vezolles. Elle sera présentée à Saint Julien qui avait abrité la Confrérie pendant la Révolution.
Aujourd’hui malgré la vigilance et la passion de Philippe Ferret cette crèche demande à être encore restaurée.
Avec Philippe Ferret, Jocelyne, Henri, Arlette, sont en train de restaurer les santons et accessoires. La grande crèche de la Confrérie sera ainsi présentée au 55ème Salon. 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'équipe du Salon en plein travail de restauration de la crèche camarguaise et en réunion avec son président Philippe Brochier.

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les santons sont déjà sortis de leur boîte en carton pour une cure de jouvence en préparation du 55ème Salon.

 

La crèche camarguaise à l'église de St julien-St Antoine en 2007 :

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Le Salon accueille chaque année un pays étranger. Cuba sera à l'honneur.

Chaque année également un hommage est rendu à des santonniers provençaux.

Nous présenterons ici prochainement ces 2 autres initiatives du Salon. A suivre.

 


Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Information exposition

Repost 0
Commenter cet article