La santonnière de Nîmes Lou Christou et Gérard Cumin Lei Santoun di Corto vainqueurs du concours de création

Publié le 16 Janvier 2017

Malgré le vent et le froid glacial il y avait la foule des grands jours d'abord à la messe des santonniers à St Trophime et ensuite dans le magnifique salon de réception de la mairie pour la réception de clôture du 59ème Salon International d'Arles en ce 15 janvier 2017.

Le Père Cabanac a célébré l'office en présence des santonniers venus de toute la Provence et des groupes de tradition. Il a rappelé qu'avec cette fête du baptême de Jésus s'achevait la période liturgique de Noël. Mais selon la tradition la crèche restera en place jusqu'au 2 février. L'assistance nombreuse et recueillie, reprenait les chants religieux en provençal. Moment d'émotion lors des offrandes rappelant les 13 desserts, portées en cortège par la reine d'Arles, ses demoiselles d'honneur et des arlésiennes représentant les différents groupes.

Puis à la mairie dans le salon d'honneur après l'accueil chaleureux du maire adjoint Nicolas Koukas qui a remis la médaille de la ville à Sylvie de Marans invitée d'honneur du Salon, Philippe Brochier président du Salon, après avoir remercié la mairie pour son soutien et son aide qui rend possible la réalisation du Salon, a révélé les noms des vainqueurs du concours de création de santon.

Dans la catégorie santonniers professionnels, la santonnière de Nîmes Lou Christou emporte le prix doté de 1000 €. Le jury l'a choisie  par 5 voix sur 9.

Dans la catégorie amateur, Gérard Cumin connu sous le vocable Lei Santoun di Corto a remporté le prix doté de 500 €. à la quasi unanimité du jury avec 8 voix sur 9.

Il y avait 5 participants dans chaque catégorie et d'autres oeuvres faisant état de belles qualités de création et d'imagination auraient mérité un prix. A noter que le choix du jury qui dispose de 6 voix correspondait à celui du public dont l'avis compte pour 3 voix.

Le 59ème Salon a fermé ses portes et déjà Philippe Brochier et son équipe ne manquent pas d'idée pour préparer l'évènement marquant que sera la réalisation de la 60ème édition du Salon. Créé par les santonniers d'alors qui voulaient donner au santon ses lettres de noblesse en faisant de lui un ambassadeur de la Provence il est devenu la vitrine officielle du santon reconnu comme une oeuvre artistique à part entière.

La santonnière de Nîmes Lou Christou et Gérard Cumin Lei Santoun di Corto vainqueurs du concours de création
La santonnière de Nîmes Lou Christou et Gérard Cumin Lei Santoun di Corto vainqueurs du concours de créationLa santonnière de Nîmes Lou Christou et Gérard Cumin Lei Santoun di Corto vainqueurs du concours de création
La santonnière de Nîmes Lou Christou et Gérard Cumin Lei Santoun di Corto vainqueurs du concours de créationLa santonnière de Nîmes Lou Christou et Gérard Cumin Lei Santoun di Corto vainqueurs du concours de création
La santonnière de Nîmes Lou Christou et Gérard Cumin Lei Santoun di Corto vainqueurs du concours de création
La santonnière de Nîmes Lou Christou et Gérard Cumin Lei Santoun di Corto vainqueurs du concours de création
La santonnière de Nîmes Lou Christou et Gérard Cumin Lei Santoun di Corto vainqueurs du concours de création
La santonnière de Nîmes Lou Christou et Gérard Cumin Lei Santoun di Corto vainqueurs du concours de création
La santonnière de Nîmes Lou Christou et Gérard Cumin Lei Santoun di Corto vainqueurs du concours de création
les oeuvres primées de Lou Christou et Gérard Cumin
les oeuvres primées de Lou Christou et Gérard Cumin

les oeuvres primées de Lou Christou et Gérard Cumin

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Repost 0
Commenter cet article