La Catalogne au Salon d'Arles : Jean Muñoz

Publié le 30 Décembre 2015

 

Joan Muñoz 

C’est un sculpteur qui a plus de 40 ans de métier dans l’art santonnier. Souvent dans l’anonymat, ce maître sculpteur a réalisé d’innombrables pièces qui montrent la qualité de son œuvre. C’est quelqu'un de discret, humble, qui cherche son inspiration près de ceux qu’il aime. Muñoz fait ses études aux Beaux Arts de Barcelone, puis se spécialise en décoration. Les études finies, il rentre dans l’atelier de son père, pour travailler comme artisan tapissier.

Il faut remarquer les crèches et les santons réalisés entre les années 1972 et 1998, que chaque année, les gens emmenaient en pèlerinage, à travers la montagne, jusqu’à une chapelle romane. Il est particulièrement difficile de définir son œuvre ; car si elle n’est pas importante, elle est très variée. Sa passion pour la recherche de formes et matériaux l’a emmené à créer des pièces très stylisées, émaillées,  parfois avec une surface polie, parfois rugueuse.

Mais son chef d’œuvre est certainement la représentation de la Nativité ou il exprime tout son caractère, sa puissance et son expressivité.

 

Les crèches en pélérinage

La Catalogne est un pays qui aime sa terre et ses traditions. Elle l’a manifesté lors d’innombrables initiatives de caractère social et culturel. Il convient de souligner parmi ces coutumes, l’excursionnisme et l’art de faire la crèche, où à niveau associatif, il y a maintenant 150 ans, s’est créé « l’Association de Pessebristes de Barcelone ».

La combinaison de ces deux activités a abouti à une nouvelle tradition qui a aujourd’hui presque cent ans : « la plantada del pessebre ». Il s’agit de transporter à pied, une crèche qui a été spécialement réalisé pour l’ocasion, jusqu’à un endroit emblématique de la géographie catalane (colline, sommet, montagne). Dans beaucoup de cultures, et depuis la nuit des temps, les montagnes ont été lieux de rencontre avec les divinités, un lieu de bénédiction et un lieu propice à la rencontre avec Dieu par la prière.

L’exemple que nous vous présentons aujourd’hui n’est qu’un petit échantillon d’une tradition qui se déroule depuis 1971 à Premià de Mar (El Maresme, Barcelone), et qui est organisé par les « Amis de l’Art Pessebrístic » et la Paroisse de Premià de Mar. Après un parcours de plusieurs kilomètres ou grands et petits participent en transportant, chacun à leur tour la crèche, elle est déposée sur un socle en liège devant une petite église romane, sur un des plus hauts sommets du Parc de la Serralada Littoral.

Ceci n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres, qui démontre l’importance de cette tradition en Catalogne.  Chacune avec sa personnalité, mais ce qui est vrai et unique, c’est l’amour que nous avons pour la terre et les traditions.  Le rassemblement des gens de toutes les générations qui se retrouvent pour préparer l’Avent, loin du vacarme assourdissant des villes, et loin du mirage des néons qui voudraient nous faire croire que nous sommes ce que nous achetons plutôt ce que nous partageons.

 

La Catalogne au Salon d'Arles : Jean Muñoz
La Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean Muñoz
La Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean Muñoz
La Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean Muñoz
La Catalogne au Salon d'Arles : Jean Muñoz
La Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean Muñoz
La Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean Muñoz
La Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean MuñozLa Catalogne au Salon d'Arles : Jean Muñoz

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Le 58ème salon

Repost 0
Commenter cet article