Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris

Publié le 18 Novembre 2015

Le 58ème salon venait à peine d'être inauguré avec tout le plaisir de voir réunis santonniers, élus, organisateurs, représentants des associations et les personnalités dont la reine d'Arles et le maire d'Arles, Hervé Sciavetti, qui se réjouissait de voir cette belle tradition se perpétuer, quand dans la soirée la triste nouvelle des attentats terroristes commis au Bataclan et aux terrasses des commerces des rues adjacentes est venu jeter un voile de deuil et assombrir notre joie quelques heures seulement après avoir inauguré la 58ème exposition des œuvres présentées par les créchistes, les santonniers amateurs et professionnels.

Malgré cette tristesse infinie, les santonniers et l'équipe du salon étaient présents le lendemain matin à l'espace Van Gogh pour la foire aux santons. Le soleil était là pour apporter un peu de réconfort et les premiers visiteurs aussi. La journée s'annonçait belle malgré le contexte douloureux, quand vers midi, un appel d'un élu municipal nous informait que la foire devait être fermée par mesure de sécurité.

Plus tard dans l'après midi après une réunion de la municipalité avec les autorités, les mesures d'interdiction des manifestations publiques étaient assouplies mais la plupart des santonniers avaient déjà plus ou poins plié boutique. Voir à ce sujet la mise au point faite par le président du salon, Philippe Brochier dans le communiqué publié dans l'article plus bas.

Même si les choses ne se sont passées comme voulu, reste que le drame national vécu cette nuit-là demeure lié à cette 58ème inauguration. Mais il faut aller de l'avant malgré notre peine. Après les hommages rendus aux victimes et le deuil national de 3 jours, la vie reprend ses droits et c'est de notre devoir désormais de revenir sur ces moments heureux de l'inauguration et d'inviter le public à venir plus nombreux encore visiter les salles du cloître St Trophime où l'attendent de nombreux chefs d'oeuvre dont les crèches et figures catalanes notamment. Venir au salon s'émerveiller devant crèches et santons est la meilleure réponse à faire aux ennemis de notre civilisation, de notre culture, de nos traditions.

Le Salon est ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf le 25 décembre et le 1er janvier

entrée :4,50 €, tarif réduit et groupes : 3,50 €

gratuit pour les moins de 18 ans accompagnés d'un parent.

visite du cloître et de l'exposition.

informations : 04 90 52 31 92 - 04 90 96 22 88 - 04 90 18 41 20

 

Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris
Le 58ème Salon inauguré peu avant les attentats de Paris

Parmi les nombreuses personnalités présentes, on remarque sur la première photo, de droite à gauche : Albert Dressaire président des pessebistes de Mataró, Jordi Montllo, Laura Bosch, Lluis Puig Directeur Général de la Culture ethnique et populaire de la Généralitat de Catalogne, 2 conseillères municipales, Niolas Koukas Conseiller Départemental, Hervé Schiavetti maire, Christian Mourisard Adjoint au maire délégué au Patrimoine et au Tourisme.

Sur une photo où on voit Daneil Gayraud on peut voirl y a aussi Lluis Puig et sur la suivante où il y a aussi Daniel Gayraud on voit à droite au fond Josep Vidal 3ème génération de pessebristes catalans ainsi que le maire. Une vingtaine de santonniers et représentants du mouvement pessebriste catalan avaient fait le déplacement depuis Barcelone. Certains sont repartis le soir même. Chaque année de nombreux catalans viennent exprès à Arles pour visiter le Salon.

 

Grâce au travail de recherche réalisé parJordi Montilo et Laura Bosch - commissaires de la partie catalane de  l'exposition - c'est un panorama complet de l'art pessebriste catalan qui rassemble les meilleurs créateurs. Le résultat est impressionnant et cette présentation exceptionelle dans le cadre historique du cloître roman de St Trophime - dont les chapiteaux et sculptures ont été récemment restaurés - est une occasion unique de mieux connaître l'art de vivre et les traditions populaires du pays catalan.

 

Une nativité de Luis Carratala particulièrement représentative de l'art catalan.

Une nativité de Luis Carratala particulièrement représentative de l'art catalan.

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Le 58ème salon

Repost 0
Commenter cet article

TERRER 26/11/2015 08:34

Nous sommes avec vous de tout coeur...Continuez votre oeuvre dans la paix car DIEU est avec vous. Il nous faut rester camper sur nos convictions afin de maîtriser la haine que portent ces enfants du démon contre la création toute entière. Unis dans ce même élan d'amour pour la créativité et la CRÉATION, ils ne peuvent rien contre nous. "Si tous les gars du monde voulaient bien se donner la main, on pourrait vaincre jusqu'au dernier de ces malfaisants.

Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône. 26/11/2015 21:56

Commentaire des responsables du Blog.

Le Salon International des Santonniers est une exposition artistique créée en 1958 par les artisans pour montrer leur travail. Le santonnier étant non seulement un artisan, mais aussi un artiste qui a souvent plusieurs cordes a son arc, car ce sont aussi et avant tout des sculpteurs.
Les Santons ont une connotation religieuse mais sont surtout liés, et c'est particulièrement vrai en Provence, à la fête de Noël dans son ensemble.
La crèche étant devenue la plus œcuménique du monde et aussi totalement anachronique puisqu'on y trouve des personnages tels que le maire, le curé, d'autres symboliques de personnages emblématiques des œuvres de Pagnol Giono, Mistral, Daudet, ou encore Van Gogh, Cézanne etc... au gré de l'actualité et des modes de notre région.
C'est ainsi que la crèche provençale est aujourd'hui un symbole de Noël, croyant, athée, ou indifférent se font une joie de faire la crèche chez eux car elle est le visuel incontournable de cette période de fête.
C'est un exercice familial qui fait appel au sens artistique, au bricolage, à la création.... Une occupation qui peut réunir l'ensemble de la famille.
Chacun peut donc l'interpréter à sa façon et y trouver ce qu'il y recherche. Les opinions, croyances et convictions de chaque individu étant respectables, tant qu'ils demeurent dans une norme démocratique.