Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs

Publié le 23 Janvier 2015

Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs

Le Salon d'Arles réserve la grande salle des tapisseries du cloître aux réalisations des santonniers amateurs où les œuvres les plus modestes, émouvantes dans leur simplicité, côtoient des réalisations d'artistes véritables, parfois de véritables sculptures. Ainsi le Salon est vraiment le reflet tant de la création artistique que de la façon dont est perçu aujourd’hui l'art de faire la crèche dans ce pays de Provence toujours très attaché aux traditions et à celle de la crèche en particulier.

Pascal Atoch expose régulièrement au salon. Il a gagné le prix du meilleurs santon amateur. Il a présenté également cette réalisation très originale : l'atelier du Père Noël en utilisant un buffet comme support. Beau travail de création et d'imagination !  Pascal Atoch expose régulièrement au salon. Il a gagné le prix du meilleurs santon amateur. Il a présenté également cette réalisation très originale : l'atelier du Père Noël en utilisant un buffet comme support. Beau travail de création et d'imagination !

Pascal Atoch expose régulièrement au salon. Il a gagné le prix du meilleurs santon amateur. Il a présenté également cette réalisation très originale : l'atelier du Père Noël en utilisant un buffet comme support. Beau travail de création et d'imagination !

Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs

Ci-dessus : Joël Roussin (Vitrolles)  présente chaque année ses nouvelles créations et nous surprend toujours par son talent de création.

Il dirige et anime un atelier de sculpture à Vitrolles et organise des stages.   

(Cliquer sur les images pour les agrandir ou les voir en entier.)

 

Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs

Ci-dessus : Chantal Larguier de St Gilles a été inspirée par Mistral est ses héros.

Tout d'abord une scène avec Vincent et Mireille en amoureux assis sur un banc de square derrière  le buste de Mistral.

Et aussi cette autre scène de Mistral vivant, assis contemplant ses héros, Vincent et Mireille amoureusement étendus sur l'herbe...Un bel hommage !

Elle a participé aussi au concours de création. Ses oeuvres toujours émouvantes méritent des encouragements et une attention particulière.  

 

(Cliquer sur les images pour les agrandir ou les voir en entier.)

 

 

Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs

Autre fidèle du salon : Mme Yvonne Vancaysselle santonnière  qui a créé notamment un Mistral et un religieux qui pourrait être St Césaire... à préciser.

(Cliquer sur les images pour les agrandir ou les voir en entier.)

 

 

Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs

Ci-dessus : Durand Alain de Pélissanne a lui aussi travaillé sur le thème de Mistral. Il rend aussi hommage à sa maman Elyane qui lui a transmis l'amour du santon.

(Cliquer sur les images pour les agrandir ou les voir en entier.)

Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs

Ci-dessus : Roger Nautre de Millas est un des rares santonniers à avoir choisi le Poème du Rhône et l'équipage du marinier Apian.

Loïc Lemoine d'Althen Les Paluds fait partager une belle émotion en évoquant la scène du retour de Calendal le pécheur d'anchois au port de Cassis. "Qu'a vist Paris e noun Cassis n'a ren vist !".

Jacques Sens de Merville évoque une soirée reconstituée dans la bibliothèque de Mistral ainsi que la création au cinéma de l'oeuvre de Mistral.

(Cliquer sur les images pour les agrandir ou les voir en entier.)

 

 

Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs

Ci-dessus : Nativités d'Anne Pourreau de La Grande Motte.

Crèche de La Chrysalide Foyer Mas St Pierre à Arles.

Scènes de la vie de Mistral par Martine Sarret de St Laurent d'Aygouze.

(Cliquer sur les images pour les agrandir ou les voir en entier.)

 

Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs

Ci-dessus : Crèche provençale typique de Guy Perraut et Claudia Emery Derlon.

Crèche de Pierre et Marie Claude Madec de Gignac La Nerthe.

Evocation de Mistral dans les arènes d'Arles par Jean Luc Viotti d'Arles.

Crèche traditionnelle d'Elisabeth Lhuillier Bouchikhi d'Arles.

(Cliquer sur les images pour les agrandir ou les voir en entier.)

Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs

Ci-dessus : Dankev de Marignane, qui expose régulièrement au salon,  présente sa nouvelle de collection de santons respirant la joie de vivre.

Santons de la ville de Sagné en Mauritanie jumellée avec Arles.

Santons sculptés dans des panneaux de bois.

Crèche de l'Association des Amis d ela Crèche de Nice.

(Cliquer sur les images pour les agrandir ou les voir en entier.)

Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs
Retour sur le 57ème Salon : Du côté des amateursRetour sur le 57ème Salon : Du côté des amateurs

Ci-dessus : Crèche au tambourin de Jean Chabert Aix en Provence.

Crèche de Françoise Ozanne de Manosque.

(Cliquer sur les images pour les agrandir ou les voir en entier.)

 

Un grand merci à tous les amateurs qui nous montrent combien l'art du santon, art populaire véritable, s'exprime sous diverses formes. Un art toujours bien actuel qui permet à la création santonnière de se renouveler et de faire évoluer cette belle tradition.

Rédigé par Salon International des Santonniers d'Arles sur Rhône.

Publié dans #Le 57ème Salon

Repost 0
Commenter cet article